Projet ALIOS

Lutter contre la criminalité dans le secteur de la pêche

Calendrier : 2022 - 2023
Budget : 418 950 EUR
Donateur : Agence exécutive européenne pour le climat, les infrastructures et l’environnement (CINEA). Cette agence est placée sous l’autorité de la Commission européenne.

Contexte

La pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) constitue l’une des plus grandes menaces pour les écosystèmes marins, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Une telle activité peut nuire gravement aux initiatives nationales et régionales visant à gérer la pêche de manière durable, ainsi qu’aux mesures prises pour préserver la biodiversité marine.

La pêche INN se déroule en haute mer et dans les eaux territoriales. Les groupes criminels organisés ciblent des systèmes d’administration affaiblis, profitant de lacunes juridiques dans le secteur de la pêche pour dissimuler leurs activités illégales.
L’exploitation de ce secteur nuit au développement, à la paix et à la sécurité de pays du monde entier. La coopération internationale entre les services chargés de l’application de la loi est indispensable compte tenu du caractère transnational de cette forme de criminalité.

Depuis 2014, INTERPOL apporte un soutien aux enquêtes et un appui opérationnel aux autorités nationales de ses 195 pays membres. Ce soutien et cet appui aident les agents des services chargés de l’application de la loi à repérer les organisations criminelles transnationales et à lutter contre les infractions commises dans le secteur de la pêche, y compris la pêche INN. INTERPOL contribue également au renforcement des capacités des pays membres et au développement de leurs ressources pour leur permettre d’assurer un suivi, un contrôle et une surveillance efficaces.

Objectifs du projet

Le projet ALIOS facilitera la coopération internationale en vue d’une gestion durable des océans, et visera les trois objectifs suivants :

  • Promouvoir la coopération internationale dans la lutte contre la pêche INN ;
  •  Renforcer la capacité des pays membres d’INTERPOL à lutter contre la pêche INN, à gérer les ressources halieutiques et à combattre les infractions commises dans le secteur de la pêche ;
  •  Renforcer la coopération entre INTERPOL et la direction générale des affaires maritimes et de la pêche de la Commission européenne (DG MARE).

Activités menées dans le cadre du projet

INTERPOL organisera un éventail d’activités dans le cadre de ce projet, parmi lesquelles :

  • Un appui en matière d’analyse et un soutien aux enquêtes pour les services chargés de l’application de la loi. Cela comprend la rédaction et la diffusion de rapports d’analyse criminelle ;
  • Un soutien opérationnel aux enquêtes menées au niveau national, grâce au déploiement – à la demande – de fonctionnaires d’INTERPOL dans les pays ;
  •  Des réunions régionales sur les enquêtes et les analyses d’affaires (RIACM) ;
  •   Des activités de renforcement des capacités de lutte contre la pêche INN, y compris par l’utilisation d’informations extraites des appareils des bateaux à l’appui des enquêtes.

 Actualités du projet

Financé par l’Union européenne. Toutefois, les opinions et points de vue exprimés appartiennent exclusivement à leurs auteurs, et ne reflètent pas nécessairement ceux de l’Union européenne ou de l’Agence CINEA. Ni l’Union européenne, ni l’Agence CINEA ne sauraient en être tenues pour responsables.