Notre histoire

Notre histoire a commencé en 1914, lorsque des officiers de police et des avocats en provenance de 24 pays se sont réunis pour la première fois afin d’échanger sur les techniques d’identification et l’arrestation des fugitifs.

Depuis plus d’un siècle, les autorités de police du monde entier travaillent main dans la main en vue de prévenir et de lutter contre la criminalité.

Tandis que certaines infractions n’ont pas changé au fil des ans (meurtre, vol à main armée), d’autres ont suivi les évolutions technologiques, économiques et sociologiques de notre époque (cybercriminalité, trafic de migrants). 

Les services de police ont également pris ce virage technologique : jusque dans les années 1980, qui marquent le début de la numérisation de nos fichiers, les données étaient traitées et analysées manuellement.

En 1935, nous avons créé un réseau radiophonique d’échange d’informations policières ; aujourd’hui, notre système sécurisé en ligne permet aux forces de police de consulter nos bases de données en temps réel sur le terrain.

Malgré toutes ces évolutions, les procédures d’extradition, les techniques d’identification et la conservation des informations s’inscrivent toujours au cœur de notre mission. La localisation des fugitifs reste l’une de nos priorités, la biométrie a remplacé les empreintes digitales sur papier et nos bases de données contiennent des millions de données criminelles recueillies à l’échelle mondiale.

Notre histoire a commencé en 1923 avec la Commission internationale de police criminelle, et se poursuit aujourd’hui avec l’Organisation internationale de police criminelle - INTERPOL.

Activités