Projet IDEA

Élargissement de l’accès aux bases de données d’INTERPOL

Ce projet a pour but de promouvoir une gestion efficace des frontières et l’utilisation systématique des bases de données d’INTERPOL dans les pays de l’Union européenne aux fins de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale.

Renforcement de la sécurité des frontières

Le projet IDEA, qui bénéficie du soutien de la Commission européenne, aide certains pays membres de l’UE à sécuriser leurs frontières via la consolidation de leur infrastructure technique et la migration vers les dernières versions des systèmes d’INTERPOL.

L’objectif premier de ce projet est d’accroître la détection de dangereux criminels et terroristes et d’empêcher leurs déplacements.

La base de données d’INTERPOL sur les documents de voyage volés ou perdus (SLTD) permet notamment de repérer les criminels tentant de franchir illégalement les frontières.

Les agents chargés de l’application de la loi sur le terrain peuvent ainsi scanner un document de voyage dans la base de données sur les SLTD afin d’en contrôler la validité en temps réel et de prendre les mesures qui s’imposent.

INTERPOL Project IDEA

Amélioration des normes et procédures

Le volet technique du projet comprend plusieurs ateliers, groupes consultatifs et visites d’échange organisés dans les pays membres de l’UE. Ces initiatives visent à améliorer les normes et procédures opérationnelles standard (POS) régissant l’utilisation de la base de données sur les SLTD.

Protection des voyageurs

Le projet IDEA sensibilise le grand public à l’importance de conserver leurs documents d’identité et de voyage en lieu sûr.

Les passeports volés ou perdus sont une mine d’or pour les fugitifs et terroristes, car ils peuvent les utiliser pour franchir les frontières sans être repérés. Les auteurs de plusieurs attentats terroristes majeurs perpétrés au cours des dernières décennies se sont déplacés au moyen de passeports invalides afin de dissimuler leur identité.

INTERPOL Project IDEA

Une fois qu’un passeport ou un document d’identité a été déclaré perdu ou volé, il ne doit plus être utilisé pour voyager, même s’il est retrouvé par la suite. Si vous l’utilisez, vous risquez de ne pas pouvoir embarquer ou de vous faire usurper votre identité.

Soutien de l’UE

Le projet IDEA, qui s’étend de 2019 à 2020, est financé par la branche policière du Fonds pour la sécurité intérieure de l’Union européenne.

Le contenu de cette page reflète l’opinion de son auteur et relève de l’entière responsabilité de ce dernier. La Commission européenne décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite des informations présentées ici.