Base de données FIELDS

Un outil mondial pour faciliter la détection des documents d’identité et de voyage contrefaits ou falsifiés.

Les malfaiteurs et les terroristes sont connus pour leur utilisation de documents de voyage et d’identité illicites qui leur permettent de franchir les frontières sans être repérés. La fraude documentaire facilite également l’exploitation de personnes vulnérables dans le cadre de la traite d’êtres humains et du trafic de migrants.

Les agents chargés des contrôles aux frontières ont besoin d’outils disponibles en temps réel pour détecter les documents de voyage et d’identité frauduleux, empêcher la circulation des malfaiteurs et des terroristes et identifier les personnes à risque.

Les agents qui effectuent les contrôles de premier niveau ne disposent que de quelques secondes pour déterminer si un document est authentique ou potentiellement faux. Il est donc primordial qu’ils sachent quels indices rechercher dans les documents.

Le Système Frontex-INTERPOL d’authentification de documents électroniques (FIELDS) donne aux policiers et aux garde-frontières des informations visuelles sur les principaux éléments susceptibles d’indiquer qu’un document est contrefait ou falsifié.

Fonctionnement

FIELDS est une initiative conjointe d’INTERPOL et de Frontex, l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes.

Elle associe une version améliorée de la plateforme Dial-Doc existante d’INTERPOL avec les fiches de vérification rapide de Frontex, pour les mettre à la disposition des agents chargés des contrôles aux frontières via le système mondial de communication policière sécurisée I-24/7 d’INTERPOL.

La fiche de vérification rapide est une aide à la décision visuelle. Elle propose un modèle du document qui fait l’objet de la vérification et fait apparaître les principaux éléments de sécurité à vérifier. Les images sont élaborées par des experts en documents, sur la base d’une analyse des risques, des alertes enregistrées et de l’évaluation de la vulnérabilité du document.

Avantages sur le plan de la sécurité

Le contrôle efficace des documents de voyage et d’identité est un élément fondamental de la sécurité des frontières et d’une gestion réussie des flux migratoires.

L’accès à FIELDS en temps réel – et aux fiches de vérification rapide qu’il contient – lors des contrôles de première ligne aux frontières permettra de vérifier plus rapidement et plus facilement l’authenticité des documents de voyage et d’identité, avec des résultats plus précis.

Les informations relatives aux contrefaçons et aux falsifications proposées par le système FIELDS viennent compléter celles de la base de données SLTD existante d’INTERPOL, qui contient des informations sur les documents volés, perdus, révoqués, invalides ou volés vierges.

Évolutions à venir

Le système FIELDS sera mis en service en 2022. L’unité centrale opérationnelle FIELDS collaborera activement avec les experts et les pays membres pour :

  • assurer une utilisation rationnelle et durable du système (sur le plan opérationnel et technique) ;
  • étendre le système aux infrastructures nationales de sécurité aux frontières de tous les pays membres d’INTERPOL ;
  • améliorer les procédures opérationnelles et techniques.

Dans l’avenir, l’unité FIELDS travaillera à intégrer de nouvelles fonctionnalités telles que l’intelligence artificielle et la compatibilité avec les postes de contrôle frontalier automatisé.

Pour atteindre ces objectifs et alimenter la base de données avec autant d’informations utiles que possible, INTERPOL et Frontex resteront tributaires de leurs pays membres en ce qui concerne l’échange de spécimens de documents et d’informations connexes.

L’unité FIELDS sera basée à INTERPOL et bénéficiera de l’expertise et du financement de Frontex, témoignant de leur volonté commune d’élargir la palette des outils de gestion des frontières mis à la disposition des agents de première ligne et de renforcer la sécurité mondiale.

Voir aussi