Opérations en matière de criminalité pharmaceutique

Nos opérations sur le terrain ciblent la vente de médicaments et produits médicaux illicites et contrefaits.

Opération Pangea

Cette opération d’envergure mondiale cible la vente en ligne de médicaments et dispositifs médicaux illicites et contrefaits. Au cours de la même semaine, les services participants organisent des activités opérationnelles coordonnées contre les sites Internet illégaux afin d’identifier les réseaux criminels à l’origine du trafic.

Les principaux objectifs consistent à retirer les médicaments illicites de la circulation et à sensibiliser le grand public aux risques liés à l’achat de médicaments sur des sites non réglementés.

L’opération Pangea a considérablement gagné du terrain cette dernière décennie, passant de 8 pays lors de son lancement en 2008 à 123 pays en 2017, son année record.

Résultats 2018

Saisies : 10 millions d’unités
Valeur : 14 millions USD
Arrestations : 859
Sites Internet mis hors ligne : 3 671

Pharmaceutical crime operations

Opération Rainfall

L’opération Rainfall vise à démanteler le trafic de médicaments et de dispositifs médicaux en Asie.

Sept pays ont participé à l’opération en 2018 : le Cambodge, le Laos, Myanmar, le Népal, le Pakistan, les Philippines et le Viet Nam.

Résultats 2018

Saisies : 295 000 unités
Valeur estimée : 122 400 USD
Suspects identifiés : 15

Qanoon

L’initiative pluriannuelle Qanoon, qui cible les médicaments et produits médicaux illicites dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, vise à recueillir et partager des informations afin d’identifier les affaires transnationales, d’apporter un soutien aux enquêtes et de démanteler les réseaux criminels.

Elle a également pour objectif de former un groupe d’experts (services de police, autorités sanitaires et douanières, personnel judiciaire et secteur privé) garantissant une coopération et des actions pérennes.

Les pays participant à cette initiative sont l’Algérie, l’Arabie saoudite, Bahreïn, l’Égypte, les Émirats arabes unis, l’Iraq, la Jordanie, le Koweït, le Liban, la Libye, le Maroc, la Mauritanie, Oman, le Qatar et la Tunisie.

Résultats 2018

Saisies : 1,4 million d’unités
Valeur estimée : 1,5 million USD
Suspects identifiés : 39

Heera

L’initiative régionale Heera cible le trafic de médicaments en Afrique de l’Ouest. Le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigéria, le Sénégal et le Togo participent à cette initiative.

Résultats 2018

Saisies : 95 800 unités
Valeur estimée : 3,8 millions USD
Suspects identifiés : 41