Nos actions

Nos officiers spécialisés partagent leur expertise et leur passion pour la protection du patrimoine culturel.

S’agissant d’un phénomène mondial, il est important que les pays travaillent ensemble. Le rôle du Secrétariat général consiste surtout à apporter un appui à nos pays membres et à leurs unités spécialisées dans ce domaine.

Nous garantissons le partage des informations entre les pays, nous réunissons les experts lors d’ateliers et de conférences, et nous proposons une formation sur la manière de lutter contre le trafic de biens culturels.

Lorsque les pays nous transmettent des informations sur des objets volés ou issus du trafic, nous les analysons et les saisissons dans notre base de données sur les œuvres d’art volées. Il s’agit d’un référentiel central mondial où sont enregistrées toutes ces informations, auxquelles nos experts peuvent ajouter de la valeur.

Nous analysons les nouvelles tendances dans le vol d’œuvres d’art, comme la prolifération des contrefaçons, des fausses œuvres ou des œuvres falsifiées, ou l’utilisation d’Internet pour vendre des œuvres à la provenance douteuse.

Beaucoup de pays ne disposent pas d’unités de police spécialisées dans les biens culturels ni de bases de données nationales sur les objets volés. De ce fait, nous les encourageons et les conseillons dans ce domaine, afin de renforcer notre réseau mondial.

Experts en patrimoine subaquatique

Le rôle de nos experts est aussi de détecter les faiblesses de notre réponse mondiale à cette infraction. Ayant constaté qu’il n’existait pas de réseau d’experts de police en biens culturels subaquatiques, nous avons organisé une réunion internationale spéciale avec l’UNESCO en vue d’identifier et de protéger ce patrimoine.

Les participants ont passé en revue et défini de bonnes pratiques contre le pillage, l’exploitation commerciale, le trafic illicite et la récupération non éthique d’objets archéologiques subaquatiques.

Alertes en cas de vols

En juin et en décembre de chaque année, nous faisons le point sur les œuvres d’art les plus recherchées en diffusant un poster à tous les pays.

Most Wanted
Most Wanted
Most Wanted
Most Wanted
Most Wanted
Most Wanted
Most Wanted
Most Wanted
/

Des posters spéciaux peuvent également être préparés afin d’attirer l’attention sur un vol spécifique ou sur une situation particulière, comme les vols qui se sont produits à Castelvecchio en Italie, à Mossoul en Iraq, et à Palmyre et Raqqa en Syrie.

Special Poster
Special Poster
Special Poster
Special Poster
/

INTERPOL émet des notices mauves pour alerter et partager des informations sur les modes opératoires, les objets et les modes de dissimulation employés par les malfaiteurs. Elles peuvent être utilisées dans les affaires d’atteintes au patrimoine culturel.

Les opérations conduisent à des saisies et à des arrestations

Nous apportons un appui aux forces de police nationales afin qu’elles mènent des opérations régionales et mondiales contre le trafic illicite de biens culturels. Des officiels effectuent des contrôles et des recherches aux points de passage frontaliers ainsi qu’au sein des maisons de ventes aux enchères, des musées et des habitations, saisissant les objets illicites et procédant à l’arrestation des responsables.