Mesures de lutte contre la pédocriminalité

Nous aidons les unités spécialisées à intervenir par-delà les frontières et dans tous les domaines afin de lutter contre l’exploitation des enfants.

Notre principale activité consiste à assister les services de police dans l’identification d’enfants victimes d’exploitation sexuelle en analysant les photos et vidéos trouvées sur Internet ou dans des appareils saisis. Les experts en la matière ont accès à notre base de données d’images, en complément des méthodes d’enquête traditionnelles.

Nous proposons également à ces experts de développer leurs compétences et leurs réseaux en vue d’accroître l’efficacité des enquêtes.

Identification des victimes

L’identification des jeunes victimes figurant dans du contenu à caractère sexuel est une priorité absolue pour les services chargés de l’application de la loi, puisqu’elle peut aussi permettre de localiser les criminels.

Outil essentiel dans le cadre de notre mission, la base de données internationale sur l’exploitation sexuelle des enfants s’appuie sur un logiciel complexe de comparaison d’images permettant de relier des victimes à des lieux.

Prévenir la diffusion de contenu à caractère pédosexuel

L’interdiction de l’accès à ce type de contenu va de pair avec le travail d’enquête et permet d’éviter que les enfants concernés soient à nouveau victimes des mêmes abus. Nous collaborons étroitement avec les fournisseurs de services en ligne afin d’interdire l’accès au contenu à caractère pédosexuel.

Terminologie adéquate

Avec le soutien des experts internationaux, nous recommandons d’utiliser la terminologie adéquate pour parler d’abus et d’exploitation sexuels d’enfants. Les Directives du Luxembourg constituent la référence en la matière.

Formation

L’une des missions essentielles de nos experts en la matière est de renforcer la capacité des services de police de nos pays membres à enquêter sur l’exploitation sexuelle des enfants.

Nous dispensons des formations aux quatre coins du monde couvrant l’ensemble du périmètre des enquêtes sur les abus pédosexuels :

De nombreux pays sont dotés d’unités spécialisées dans la protection de l’enfance et des victimes, mais peu d’entre eux disposent du personnel capable d’enquêter sur des affaires d’abus pédosexuels sur Internet ou de procéder à l’identification des victimes. Nos officiers spécialisés peuvent accompagner les autorités nationales dans la création d’unités d’identification des victimes et leur apporter un soutien sur-mesure.

Groupe spécialisé sur la criminalité contre l’enfance

Le Groupe spécialisé d’INTERPOL sur la criminalité contre l’enfance se réunit chaque année avec l’objectif de faciliter et d’améliorer les enquêtes sur la pédocriminalité sexuelle. Ce groupe, qui rassemble des services chargés de l’application de la loi, des organisations régionales et internationales, des ONG, des entités du secteur privé et des acteurs du monde universitaire, vise à dégager les nouvelles tendances et techniques et à élaborer de bonnes pratiques.

Délinquants sexuels itinérants

Certains délinquants sexuels se rendent à l’étranger pour abuser d’enfants afin de se soustraire à la surveillance des autorités de leur pays d’origine et d’avoir accès à des enfants sans supervision.

Dans ce cas, INTERPOL peut émettre une notice verte pour alerter sur les activités criminelles d’une personne considérée comme représentant une menace pour les enfants, ou une notice bleue en vue d’obtenir des informations sur l’identité, la localisation ou les activités d’une personne en lien avec une infraction.

Enfants disparus, enlevés et victimes de traite

À la demande d’un pays membre, nous pouvons publier une notice jaune, qui vise à localiser des personnes disparues, souvent mineures. Celle-ci est diffusée à l’échelle internationale et enregistrée dans notre base de données sur les enfants disparus et enlevés.

Par ailleurs, nous collaborons étroitement avec nos pays membres et partenaires afin de protéger les mineurs contre la traite et le travail forcé.

Partenaires

Les relations que nous entretenons avec plusieurs partenaires issus de différents secteurs nous permettent de lutter le plus efficacement possible contre les délinquants sexuels.

  • ECPAT
  • Human Dignity Foundation
  • INHOPE
  • International Justice Mission
  • Internet Watch Foundation
  • WeProtect Global Alliance
  • Virtual Global Taskforce
  • National Center for Missing and Exploited Children
  • Services régionaux chargés de l’application de la loi
  • THORN

Nos partenaires du secteur privé tels que les établissements financiers, les fournisseurs de services en ligne et les développeurs de logiciels jouent également un rôle clé dans la détection de contenu à caractère pédosexuel et la suppression des canaux de diffusion illégaux. Leur contribution est précieuse et s’inscrit pleinement dans le cadre de notre approche coordonnée