Trafic d’espèces sauvages : l’opération conjointe mondiale INTERPOL-OMD porte un coup dur à la criminalité organisée

10 juillet 2019
Une opération conjointe mondiale menée par les services des douanes et les forces de police a permis de saisir d’importantes quantités d’espèces de faune et de flore protégées sur tous les continents.

LYON, France - Du 4 au 30 juin, INTERPOL et l’Organisation mondiale des douanes (OMD) ont coordonné l’opération Thunderball qui a permis aux administrations de police et de douane de mener dans 109 pays des opérations conjointes d’application de la loi contre les auteurs d’infractions visant les espèces sauvages et les ressources forestières.

Des contrôles routiers réalisés par la Fiscalia General de la República mexicaine ont permis d’intercepter ce bébé tigre blanc dissimulé dans un pick-up.
Des contrôles routiers réalisés par la Fiscalia General de la República mexicaine ont permis d’intercepter ce bébé tigre blanc dissimulé dans un pick-up.

Dans le cadre de cette opération fondée sur le renseignement, les itinéraires de trafic et les points chauds de la criminalité ont été identifiés en amont, ce qui a permis aux agents chargés des contrôles aux frontières, aux forces de police et aux agents chargés de la protection de l’environnement de saisir des spécimens et des produits issus d’espèces sauvages protégées : félins et primates vivants, essences de bois, espèces marines sauvages, marchandises dérivées comme des vêtements, des produits de beauté, des produits alimentaires, des remèdes traditionnels et des produits d’artisanat.

Une équipe d’agents des douanes et d’officiers de police ont coordonné ensemble les activités mondiales d’application de la loi à partir d’un centre de coordination des opérations basé au Complexe mondial INTERPOL pour l’innovation à Singapour.

Défenses d’éléphant (Oloxodanta Africana) saisies par le Kenya Wildlife Service au cours de patrouilles sur le terrain.
Défenses d’éléphant (Oloxodanta Africana) saisies par le Kenya Wildlife Service au cours de patrouilles sur le terrain.

Impact environnemental mondial

L’opération Thunderball a déjà permis d’identifier près de 600 suspects et de procéder à des arrestations dans toutes les régions du monde. Les progrès réalisés dans les enquêtes mondiales en cours devraient conduire à d’autres arrestations et poursuites.

L’opération Thunderball a permis de saisir plus de 4 300 oiseaux protégés, dont ce conure à long bec (Enicognathus Leptorhynchus) saisi par la police chilienne (PDI).
L’opération Thunderball a permis de saisir plus de 4 300 oiseaux protégés, dont ce conure à long bec (Enicognathus Leptorhynchus) saisi par la police chilienne (PDI).

Les saisies mondiales recensées à ce jour ont permis de reprendre :

  • 23 primates vivants ;
  • 30 félins et d’importantes quantités de parties animales ;
  • 440 défenses d’éléphant et 545 kg d’ivoire ;
  • 5 cornes de rhinocéros ;
  • plus de 4 300 oiseaux ;
  • un peu moins de 1 500 reptiles vivants et près de 10 000 tortues terrestres et d’eau vivantes ;
  • près de 7 700 parties d’espèces sauvages, dont plus de 30 kg de viande de gibier ;
  • 2 550 mètres cubes de bois (soit l’équivalent de 74 remorques de camion) ;
  • plus de 2 600 plantes ;
  • près de 10 000 spécimens d’espèces sauvages marines comme des coraux, des hippocampes, des dauphins et des requins.
L’opération Thunderball a permis d’intercepter près de 10 000 tortues terrestres et d’eau dans le monde, dont cette tortue serpentine (Chelydra serpentina) interceptée par l’unité équatorienne de protection de l’environnement au cours d’inspections menées à des points de contrôle spéciaux à Santo Domingo de los Tsáchilas.
L’opération Thunderball a permis d’intercepter près de 10 000 tortues terrestres et d’eau dans le monde, dont cette tortue serpentine (Chelydra serpentina) interceptée par l’unité équatorienne de protection de l’environnement au cours d’inspections menées à des points de contrôle spéciaux à Santo Domingo de los Tsáchilas.
Des perruches Alexandre et des capucins vivants (Psittacula eupatria et estrildinae) ont été saisis au cours de contrôles routiers par le Bureau indien de contrôle de la criminalité liée aux espèces.
Des perruches Alexandre et des capucins vivants (Psittacula eupatria et estrildinae) ont été saisis au cours de contrôles routiers par le Bureau indien de contrôle de la criminalité liée aux espèces.
L’opération Thunderball a permis de saisir plus de 4 300 oiseaux, dont ce flamant nain (Phoenicoparrus minor) saisi dans une animalerie par le Bureau indien de contrôle de la criminalité liée aux espèces et le département des forêts du Maharashtra.
L’opération Thunderball a permis de saisir plus de 4 300 oiseaux, dont ce flamant nain (Phoenicoparrus minor) saisi dans une animalerie par le Bureau indien de contrôle de la criminalité liée aux espèces et le département des forêts du Maharashtra.
Du corail (Scleractinia spp) passé en contrebande en France depuis la Grèce a été détecté par la Guardia di Finanza, la police financière italienne, au cours d’une inspection de douane sur un navire au mouillage dans le port maritime d’Ancona.
Du corail (Scleractinia spp) passé en contrebande en France depuis la Grèce a été détecté par la Guardia di Finanza, la police financière italienne, au cours d’une inspection de douane sur un navire au mouillage dans le port maritime d’Ancona.
Des voitures, des camions, des bateaux et des transporteurs de fret suspectés de transporter des espèces sauvages protégées ont été ciblés au cours de l’opération Thunderball, avec des fouilles réalisées à des points de contrôle comme celui-ci au Kenya où de la grenadille d’Afrique (Dalbergia Melanoxylon) a été interceptée par le Kenya Wildlife Service.
Des voitures, des camions, des bateaux et des transporteurs de fret suspectés de transporter des espèces sauvages protégées ont été ciblés au cours de l’opération Thunderball, avec des fouilles réalisées à des points de contrôle comme celui-ci au Kenya où de la grenadille d’Afrique (Dalbergia Melanoxylon) a été interceptée par le Kenya Wildlife Service.
Les contrôles routiers réalisés par les gardes forestiers chinois ont permis de détecter des pangolins, des pattes d’ours, des os de léopard, des produits à base de musc séché et d’autres parties d’espèces animales qui avaient été dissimulés.
Les contrôles routiers réalisés par les gardes forestiers chinois ont permis de détecter des pangolins, des pattes d’ours, des os de léopard, des produits à base de musc séché et d’autres parties d’espèces animales qui avaient été dissimulés.
Des tortues charbonnières à pattes jaunes (geochelone Denticulata) passées en contrebande à Trinité-et-Tobago depuis le Venezuela ont été interceptées par les garde-chasses de Trinité-et-Tobago.
Des tortues charbonnières à pattes jaunes (geochelone Denticulata) passées en contrebande à Trinité-et-Tobago depuis le Venezuela ont été interceptées par les garde-chasses de Trinité-et-Tobago.
315 sicales bouton-d’or (Sicalis flaveola) passés en contrebande en Uruguay depuis l’Argentine ont été interceptés par les douanes uruguayennes à des barrages routiers établis dans le cadre de l’opération Thunderball.
315 sicales bouton-d’or (Sicalis flaveola) passés en contrebande en Uruguay depuis l’Argentine ont été interceptés par les douanes uruguayennes à des barrages routiers établis dans le cadre de l’opération Thunderball.
/

Au cours de l’opération, une demi-tonne de parties de pangolin à destination de l’Asie a été saisie au Nigéria, et trois suspects qui tentaient de faire passer en contrebande plus de 400 espèces sauvages protégées ont été arrêtés en Uruguay.

L’opération Thunderball a mis en lumière la tendance tenace du commerce en ligne d’espèces sauvages, avec 21 arrestations en Espagne et la saisie en Italie de 1 850 oiseaux à l’issue de deux enquêtes menées sur Internet.

INTERPOL-WCO Operation Thunderball results
La criminalité liée aux espèces sauvages est florissante, mondiale, en hausse et étroitement liée à la criminalité organisée

« La criminalité liée aux espèces sauvages est un double fléau qui dépouille l’environnement de ses ressources et qui a des répercussions bien plus profondes à cause de la violence, du blanchiment d’argent et de la fraude qui lui sont associés », a rappelé Jürgen Stock, Secrétaire Général d’INTERPOL.

« Les opérations comme l’opération Thunderball sont des actions concrètes qui ciblent les réseaux de criminalité transnationale tirant profit de ces activités illicites. Nous allons poursuivre nos efforts avec nos partenaires afin que les malfaiteurs qui volent les ressources naturelles subissent toutes les conséquences de leurs actes », a ajouté le chef d’INTERPOL.

Dans le cadre de l’opération Thunderball, les autorités russes ont saisi 4 100 tortues de Horsfield (Agrionemys horsfieldii) dans un conteneur en transit en provenance du Kazakhstan.
Dans le cadre de l’opération Thunderball, les autorités russes ont saisi 4 100 tortues de Horsfield (Agrionemys horsfieldii) dans un conteneur en transit en provenance du Kazakhstan.

Coopération police-douane : une approche durable pour lutter contre la criminalité organisée liée aux espèces sauvages

« L’opération Thunderball est là pour en attester, il ne faut jamais sous-estimer les résultats que l’on peut tirer d’une coopération étroite menée au niveau national et international pour lutter contre la criminalité liée aux espèces sauvages », s’est félicité Kunio Mikuriya, Secrétaire Général de l’OMD.

Un pangolin (Manis Temminckii) vivant dissimulé dans une voiture et six antilopes steenbok (Raphicerus campestris) mortes ont été interceptés en Namibie au cours des contrôles routiers menés dans le cadre de l’opération Thunderball.
Un pangolin (Manis Temminckii) vivant dissimulé dans une voiture et six antilopes steenbok (Raphicerus campestris) mortes ont été interceptés en Namibie au cours des contrôles routiers menés dans le cadre de l’opération Thunderball.

INTERPOL et l’OMD coopèrent de longue date et s’apportent régulièrement un appui mutuel lors de leurs opérations sur le terrain. L’opération Thunderball marque une nouvelle étape dans leur partenariat en les voyant s’engager dans un partenariat opérationnel conjoint de première ligne pour apporter une réponse globale – couvrant la détection, les arrestations, les enquêtes et les poursuites – au trafic d’espèces sauvages.

« Ce type d’initiative va être renouvelé afin, d’une part, de sensibiliser davantage la communauté mondiale chargée de l’application de la loi à la gravité de la criminalité mondiale liée aux espèces sauvages et, d’autre part, de mieux coordonner les efforts interservices, notamment l’engagement des groupes de la société civile, pour détecter et dissuader les réseaux de criminalité liée aux espèces sauvages », a ajouté Dr Mikuriya.

Le léger recul enregistré dans les saisies de certaines espèces indique que les efforts continus des services chargés de l’application de la loi portent leurs fruits et que le respect des lois s’améliore.

« Pour le bien des générations futures et de notre monde, il est vital que nous mettions un terme aux agissements des malfaiteurs qui mettent en péril les moyens de subsistance, la sécurité, les économies et la durabilité de notre planète en exploitant illicitement les espèces de faune et de flore sauvages », a martelé Ivonne Higuero, Secrétaire Générale de la CITES.

La CITES est la convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction. Elle veille à ce que le commerce international des spécimens des espèces de faune et de flore sauvages ne mette pas en péril leur survie.

Un lionceau (Panthera Leo) a été détecté en Inde par le Bureau indien de contrôle de la criminalité liée aux espèces et le département des forêts du Bengale-Occidental alors qu’il était acheminé en contrebande du Bangladesh vers le Royaume-Uni.
Un lionceau (Panthera Leo) a été détecté en Inde par le Bureau indien de contrôle de la criminalité liée aux espèces et le département des forêts du Bengale-Occidental alors qu’il était acheminé en contrebande du Bangladesh vers le Royaume-Uni.

« L’opération Thunderball envoie un message clair : nous allons continuer à coopérer étroitement avec nos partenaires du Consortium international de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages (ICCWC) pour appuyer les efforts d’application de la CITES et répondre à la criminalité liée aux espèces sauvages, en déployant nos capacités et notre expertise collectives, afin de tout mettre en œuvre et de réprimer sévèrement les auteurs d’infractions visant les espèces sauvages », a ajouté Mme Higuero.

Dans le cadre de l’opération Thunderball, les agents des douanes et les officiers de police, appuyés par les autorités chargées de la protection de l’environnement, des espèces sauvages et des ressources forestières, les services de contrôle aux frontières et les autorités de gestion de la CITES, ont travaillé ensemble pour identifier et intercepter les cargaisons contenant des espèces de flore et d’autres espèces protégées et réglementées au titre de la convention CITES.

L’opération mondiale de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages a permis de saisir 23 primates vivants dans le monde, dont ce petit de langur de cat ba (Trachypithecus Poliocephalus) passé en contrebande depuis le Bangladesh et intercepté au cours d’un contrôle routier par le Bureau indien de contrôle de la criminalité liée aux espèces et le département des forêts du Bengale.
L’opération mondiale de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages a permis de saisir 23 primates vivants dans le monde, dont ce petit de langur de cat ba (Trachypithecus Poliocephalus) passé en contrebande depuis le Bangladesh et intercepté au cours d’un contrôle routier par le Bureau indien de contrôle de la criminalité liée aux espèces et le département des forêts du Bengale.
Des transporteurs de bois soupçonnés de transporter du bois illicite ont été ciblés, avec des inspections menées par des officiers à des points de contrôle comme celui-ci en Équateur.
Des transporteurs de bois soupçonnés de transporter du bois illicite ont été ciblés, avec des inspections menées par des officiers à des points de contrôle comme celui-ci en Équateur.
Des hippocampes (hippocampus spp.) séchés passés en contrebande au Vietnam depuis l’Indonésie ont été détectés par les douanes aéroportuaires au cours du contrôle des bagages (par tomographie informatisée) et saisis par l’autorité de l’immigration et des points de contrôle de Singapour.
Des hippocampes (hippocampus spp.) séchés passés en contrebande au Vietnam depuis l’Indonésie ont été détectés par les douanes aéroportuaires au cours du contrôle des bagages (par tomographie informatisée) et saisis par l’autorité de l’immigration et des points de contrôle de Singapour.
Des bagages et du fret susceptibles de dissimuler des espèces sauvages protégées ont également été ciblés aux points de contrôle des frontières terrestres et aéroportuaires, et les recherches ont souvent été réalisées avec des chiens renifleurs spécialisés comme celui-ci en Équateur.
Des bagages et du fret susceptibles de dissimuler des espèces sauvages protégées ont également été ciblés aux points de contrôle des frontières terrestres et aéroportuaires, et les recherches ont souvent été réalisées avec des chiens renifleurs spécialisés comme celui-ci en Équateur.
Hercules beetle (Dynastes hercules) - part of a large insect collection seized by Ecuador's Environmental Police as part of Operation Thunderball.
Hercules beetle (Dynastes hercules) - part of a large insect collection seized by Ecuador's Environmental Police as part of Operation Thunderball.
La plupart des espèces trafiquées saisies meurent au cours du voyage, comme ces pléco zebra (Hypancistrus Zebra) saisis par les officiers aéroportuaires de la police fédérale brésilienne.
La plupart des espèces trafiquées saisies meurent au cours du voyage, comme ces pléco zebra (Hypancistrus Zebra) saisis par les officiers aéroportuaires de la police fédérale brésilienne.
Officiers aéroportuaires de la police fédérale brésilienne interceptant des bagages à destination de l’Asie et contenant des spécimens de pléco zebra (Hypancistrus Zebra) et de pléco solaire (Scobiancistrus Aaureatus), deux espèces de poissons amazoniennes.
Officiers aéroportuaires de la police fédérale brésilienne interceptant des bagages à destination de l’Asie et contenant des spécimens de pléco zebra (Hypancistrus Zebra) et de pléco solaire (Scobiancistrus Aaureatus), deux espèces de poissons amazoniennes.
Corail-champignon taupe (Polyphyllia Talpina) saisi par la Guardia di Finanza, la police financière italienne, à l’aéroport de Bologne où le corail a été découvert dissimulé dans des bagages personnels.
Corail-champignon taupe (Polyphyllia Talpina) saisi par la Guardia di Finanza, la police financière italienne, à l’aéroport de Bologne où le corail a été découvert dissimulé dans des bagages personnels.
Articles de mode élaborés à partir d’espèces félines protégées repérés en ligne et saisis par la Guardia Civil espagnole. Haut : jaguar (Panthera onca) – Bas : léopard (Panthera pardus) – Arrière : lynx
Articles de mode élaborés à partir d’espèces félines protégées repérés en ligne et saisis par la Guardia Civil espagnole. Haut : jaguar (Panthera onca) – Bas : léopard (Panthera pardus) – Arrière : lynx
À Tandapi (province de Pichincha), l’unité équatorienne de protection de l’environnement (UPMA) a inspecté les véhicules traversant les principaux points chauds du trafic d’espèces sauvages – vus ici avec un petit daguet rouge (Mazama rufina), un cerf natif menacé de la région andine de l’Équateur.
À Tandapi (province de Pichincha), l’unité équatorienne de protection de l’environnement (UPMA) a inspecté les véhicules traversant les principaux points chauds du trafic d’espèces sauvages – vus ici avec un petit daguet rouge (Mazama rufina), un cerf natif menacé de la région andine de l’Équateur.
/

Coordonnée conjointement par le programme Sécurité environnementale d’INTERPOL et le programme Environnement de l’OMD, l’opération Thunderball est la troisième opération « Thunder » menée. Elle fait suite aux opérations Thunderbird en 2017 et Thunderstorm en 2018.

L’opération Thunderball bénéficie du soutien financier de la direction générale de la Coopération internationale et du Développement (DEVCO) de la Commission européenne, en tant que livrable de l’ICCWC, du Bureau chargé des aspects internationaux de la lutte antidrogue et de la répression (INL) du département d’État des États-Unis, de l’Agence des États-Unis pour le développement international et du département de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales (DEFRA) du gouvernement britannique.