INTERPOL participe aux recherches pour retrouver des joyaux historiques volés en Allemagne

6 décembre 2019
Les objets en diamants, d’une valeur inestimable, ont été dérobés au musée Grünes Gewölbe (la « Voûte verte ») de Dresde.

LYON (France) – INTERPOL apporte son concours aux autorités allemandes afin de les aider à retrouver plusieurs pièces en diamants d’une valeur inestimable qui ont été volées dans un musée de l’est du pays.

Ces objets précieux ont été dérobés au musée de la Voûte verte de Dresde, le lundi 25 novembre au petit matin.

Quatorze pièces ont été enregistrées dans la base de données d’INTERPOL sur les œuvres d’art volées, au titre de l’action entreprise pour en retrouver la trace.

Major jewellery theft from the Green Vault Museum in Dresden, Germany - Wanted works of art
Dresden Green Vault (Grünes Gewölbe) RECHERCHÉE : Aigrette (ornement de cheveux), par August Gotthelf Globig.
RECHERCHÉE : Aigrette (ornement de cheveux), par August Gotthelf Globig.
Dresden Green Vault (Grünes Gewölbe) RECHERCHÉE : Décoration de l’ordre de l’Aigle blanc polonais, par Christian August Globig et August Gotthelf Globig.
RECHERCHÉE : Décoration de l’ordre de l’Aigle blanc polonais, par Christian August Globig et August Gotthelf Globig.
Dresden Green Vault (Grünes Gewölbe) RECHERCHÉ : Bijou de chapeau, par August Gotthelf Globig.
RECHERCHÉ : Bijou de chapeau, par August Gotthelf Globig.
Dresden Green Vault (Grünes Gewölbe) RECHERCHÉ : Diamant de 12 carats (2 cm de diamètre).
RECHERCHÉ : Diamant de 12 carats (2 cm de diamètre).
Dresden Green Vault (Grünes Gewölbe) RECHERCHÉE : Broche en diamants, par Jean-Jacques Pallard.
RECHERCHÉE : Broche en diamants, par Jean-Jacques Pallard.
Dresden Green Vault (Grünes Gewölbe) RECHERCHÉE : Épaulette, par Christian August Globig et August Gotthelf Globig.
RECHERCHÉE : Épaulette, par Christian August Globig et August Gotthelf Globig.
Dresden Green Vault (Grünes Gewölbe) RECHERCHÉ : Huit boutons d’habits en diamants, par Jean-Jacques Pallard.
RECHERCHÉ : Huit boutons d’habits en diamants, par Jean-Jacques Pallard.
Dresden Green Vault (Grünes Gewölbe) RECHERCHÉ : Collier de brillants de la Reine Amélie, par Ignaz Konrad Plödterl.
RECHERCHÉ : Collier de brillants de la Reine Amélie, par Ignaz Konrad Plödterl.
/

Les bijoux, qui datent du 18ème siècle, faisaient partie de collections du musée appelées la Parure de roses de diamant, la Parure de diamants et les Joyaux de la Reine.

INTERPOL prie toute personne disposant d’informations sur les voleurs ou sur l’endroit où se trouvent les biens volés de contacter la police allemande et le Secrétariat général d’INTERPOL.

Comment le vol s’est-il déroulé ?

À l’aube du lundi 25 novembre, les voleurs ont pénétré dans le musée alors qu’un incendie, non loin de là, avait provoqué une coupure d’électricité.

Deux suspects ont été filmés par la caméra de vidéosurveillance en train de briser la vitrine contenant les bijoux :

Les voleurs ont quitté les lieux à bord d’une voiture retrouvée plus tard incendiée, et ils sont toujours en fuite actuellement.

Qu’est-ce que la base de données d’INTERPOL sur les œuvres d’art volées ?

C’est l’outil phare d’INTERPOL en matière de lutte contre les atteintes au patrimoine culturel.

Il s’agit d’un fichier mondial centralisé d’informations sur les biens appartenant au patrimoine culturel, tels que des bijoux, des tableaux et des sculptures, qui ont été volés ou ont fait l’objet d’un trafic.

Stolen Works of Art Database

Ces informations peuvent être envoyées par les services de police des pays membres de l’Organisation via leur Bureau central national (B.C.N.) INTERPOL, ou par d’autres entités autorisées telles que l’ICCROM, l’ICOM et l’UNESCO.

La base de données est accessible aux polices de l’ensemble des pays membres d’INTERPOL, mais aussi aux musées, aux marchands d’art, aux maisons de vente aux enchères ainsi qu’au grand public, ce qui permet à tout un chacun de vérifier en temps réel si un objet est signalé volé ou disparu.