Criminalité organisée asiatique

Les syndicats de criminalité organisée asiatiques sont à l’origine de nombreux actes de grande criminalité et l’impact de ces infractions se fait ressentir au niveau mondial.

Lutte contre un réseau asiatique complexe

Les activités criminelles des syndicats de criminalité organisée asiatiques ne sont pas confinées au seul continent asiatique : elles sont aussi menées dans les autres régions du monde.

Le projet AOC (Asian Organized Crime) d’INTERPOL vise à lutter contre ces réseaux criminels complexes dont l’aire d’influence est des plus étendues.

Les principales activités de ces bandes organisées comprennent :

  • le jeu illicite
  • l’extorsion
  • le kidnapping
  • le trafic de drogues
  • la traite d’êtres humains
  • le blanchiment d’argent

Le projet AOC constitue un forum où les services chargés de l’application de la loi de tous les pays peuvent partager leurs renseignements et leur expérience.

Le groupe d’experts Asie-Pacifique sur la criminalité organisée se réunit régulièrement en vue d’échanger des informations actualisées sur l’évolution des tendances et des modes opératoires de la criminalité et de piloter les opérations conjointes.

Paris illicites dans le football

L’opération SOGA est une opération en cours coordonnée par INTERPOL dont l’objectif est d’identifier et de démanteler les réseaux internationaux à l’origine des paris illicites dans le football.

Cette opération a aussi une action sur d’autres infractions comme la corruption, le blanchiment d’argent et la prostitution dans la mesure où ce sont les mêmes réseaux qui se rendent coupables de ces activités.

SOGA VI
13,6 millions de dollars en espèces ont été saisis au cours de l'opératio SOGA VI en 2016.

À ce jour, les sept opérations SOGA combinées ont permis de procéder à plus de 30 000 arrestations, de saisir près de 57 millions de dollars américains en espèces et de fermer plus de 3 700 maisons de jeu illicites qui géraient près de 8 milliards de dollars de paris.