Préparer la direction policière internationale de demain

6 septembre 2019
Le premier Programme INTERPOL des jeunes chefs de police internationaux a été organisé à Doubaï

DOUBAÏ (Émirats arabes unis) – Une initiative menée par INTERPOL, dont l’objectif est de préparer la nouvelle génération de chefs de police internationaux, a été organisée à Doubaï.

Le premier Programme INTERPOL des jeunes chefs de police internationaux vise à informer de jeunes chefs prometteurs sur les nouvelles tendances de l’action policière et à les placer sous l’égide d’agents chevronnés qui les formeront à leurs futures fonctions dirigeantes.

Jürgen Stock, Secrétaire Général : « Selon moi, la voix des jeunes chefs de police doit être entendue à l’échelle mondiale. »
Jürgen Stock, Secrétaire Général : « Selon moi, la voix des jeunes chefs de police doit être entendue à l’échelle mondiale. »
Jürgen Stock, Secrétaire Général d’INTERPOL, partage son expérience de la coopération policière internationale avec les jeunes chefs de police.
Jürgen Stock, Secrétaire Général d’INTERPOL, partage son expérience de la coopération policière internationale avec les jeunes chefs de police.
Anita Hazenberg, Directrice du Centre d’innovation d’INTERPOL, s’adresse aux participants.
Anita Hazenberg, Directrice du Centre d’innovation d’INTERPOL, s’adresse aux participants.
/

Co-animé par la police de Doubaï et co-organisé avec le Conseil de la jeunesse de Doubaï, le forum, qui s’est tenu du 1er au 4 septembre, a rassemblé 31 participants issus des services chargés de l’application de la loi de 27 pays et a permis de former un solide réseau en vue de traiter les problèmes auxquels seront confrontés les forces de police à l’avenir.

Kim Jong Yang, Président d’INTERPOL, s’est adressé aux participants : « Notre Organisation souhaite ardemment créer un lien entre le présent et le futur afin que nous soyons tous prêts à relever les défis de demain.

En tant que futurs chefs de police, il vous faudra œuvrer à l’intégration de l’innovation dans vos stratégies pour être prêts à relever les défis qui se présenteront à vous en matière d’application de la loi. Nous sommes là pour vous y aider. »

Le Cheikh Hamdan bin Mohammed bin Rashid Al Maktoum, prince héritier de Doubaï, a visité le forum, au cours duquel les participants ont échangé sur les problèmes actuels et futurs rencontrés par les forces de police du monde entier, et ont approfondi leurs connaissances en matière de coopération internationale et de travail dans un contexte mondial.

Jürgen Stock, Secrétaire Général d’INTERPOL, s’est exprimé lors du forum pour insister sur la nécessité de développer les liens professionnels et personnels entre les services chargés de l’application de la loi.

« Nous devons anticiper si nous voulons nous adapter à l’évolution de la criminalité. Pour cela, il faut que les services chargés de l’application de la loi forment des partenariats, parfois en dehors des sentiers battus, afin d’accroître l’innovation et l’échange d’informations.

Selon moi, la voix des jeunes chefs de police doit être entendue à l’échelle mondiale, et peut être idéalement portée par ce forum aujourd’hui comme demain ».

Les membres du Comité exécutif d’INTERPOL ont fait office de mentors pour ces jeunes, avec lesquels ils ont partagé leur vaste expérience de l’action policière internationale lors d’une session interactive.

Une délégation de jeunes chefs de police a été invitée à présenter les résultats du programme à la communauté policière mondiale lors de l’Assemblée générale d’INTERPOL, qui se tiendra au Chili en octobre.

Pays concernés

Voir aussi