Détection de combattants terroristes sur les frontières maritimes lors d’une opération d'INTERPOL

En savoir plus
Le saviez-vous ?143 228

Nombre de véhicules volés identifiés grâce à notre base de données en 2018.

En savoir plus
Diversité+ de 100

Plus de 100 nationalités sont représentées au sein du personnel du Secrétariat général.

En savoir plus

Vrai ou faux ?

INTERPOL possède des agents en mission d’infiltration aux quatre coins du monde.

Faux

Contrairement à l’image d’INTERPOL véhiculée par le cinéma, le Secrétariat général n’envoie pas d’agent en mission d’infiltration. L’ensemble des enquêtes et arrestations sont menées par les autorités de police nationales du pays concerné.

Seuls les agents de police peuvent travailler pour INTERPOL.

Faux

Le Secrétariat général compte environ 1 000 salariés originaires de plus de 100 pays. Environ un quart de ces salariés sont des officiers de police déployés par leur pays, le reste sont des fonctionnaires internationaux recrutés par l’Organisation.

INTERPOL est membre de l’Organisation des Nations Unies.

Faux

INTERPOL n’est pas membre de l’Organisation des Nations Unies et ne fait pas partie de son système. Nous sommes une organisation intergouvernementale rassemblant 194 pays membres, mais nous coopérons avec l’ONU dans le cadre de certaines activités.

Vous devez faire preuve de prudence lorsque vous achetez des pièces détachées pour votre voiture car elles peuvent être contrefaites.

Vrai

Il existe un marché illicite de pièces détachées automobiles, qui a connu un réel essor avec Internet ces dernières années. Il s’agit d’une activité lucrative pour les criminels, qui peut mettre en danger les automobilistes puisque ces pièces ne respectent pas toujours les normes de sécurité.

Les criminels produisent de l’alcool de contrefaçon à base de produits chimiques toxiques qui sont tout simplement impropres à la consommation.

Vrai

Les services de police ont saisi de l’alcool de contrefaçon contenant de l’antigel, du dissolvant et même du décapant.

Nous pouvons déployer des cellules de crise sur les lieux d’une catastrophe, telle qu’un attentat ou un séisme.

Vrai

Nous pouvons déployer une Cellule de crise INTERPOL dans le cadre de l’intervention d’urgence lors d’un accident ou d’une catastrophe naturelle de grande envergure, ou sur une scène de crime majeure.

Notre base de données sur les œuvres d’art volées est accessible au public.

Vrai

Notre base de données sur les Œuvres d’art volées, qui contient plus de 50 000 entrées sur des œuvres d’art et biens culturels volés, est accessible aux utilisateurs autorisés tels que des musées et des marchands d’art.

Nous pouvons aider à identifier les victimes de catastrophes naturelles ou d’origine humaine.

Vrai

Nos experts peuvent être déployés sur les lieux d’une catastrophe et s’appuyer sur des données médico-légales comme les empreintes digitales et l’ADN pour aider à identifier les victimes.

INTERPOL peut forcer l’extradition d’une personne.

Faux

INTERPOL n’intervient pas dans les demandes d’extradition ; celles-ci sont gérées bilatéralement par les autorités nationales.

Notre base de données sur les documents de voyage volés ou perdus enregistre 3 milliards de recherches par an.

Vrai

Des officiers de police et gardes-frontières du monde entier ont effectué 2,98 milliards de recherches en 2018, qui leur ont permis d’arrêter des terroristes et criminels voyageant souvent à l’aide de faux documents.

Notre Notice rouge constitue un mandat d’arrêt international.

Faux

Notre Notice rouge est un avis de recherche international, mais il appartient à chaque pays d’en définir la valeur juridique et de procéder ou non à l’arrestation de la personne faisant l’objet de la notice.

Suivez-nous

Aidez-nous à les retrouver ...

Red Notice logo
Voir les notices rouges

Consultation et recherche de notices rouges publiques concernant des personnes recherchées

Voir notices
Yellow Notice Logo
Voir les notices jaunes

Consultation et recherche de notices jaunes publiques concernant des personnes disparues

Voir notices