Le projet STADIA dispense sa dernière session de formation sur la sécurité lors des manifestations et la gestion des menaces

20 juin 2022
Une coopération étroite est essentielle pour évaluer les risques de sécurité et adopter des contre mesures

LYON (France) – Les services chargés de l’application de la loi sont confrontés à des problèmes de sécurité majeurs lors des grandes manifestations sportives internationales comme la Coupe du monde de la FIFA et les Jeux olympiques.

Outre le fait que ces manifestations se déroulent dans des lieux vastes et disséminés, elles peuvent être le théâtre de diverses activités criminelles comme des actes de violence et des émeutes, des cyberattaques, voire des actes terroristes.

La grave menace représentée par la cybercriminalité était évidente lors de manifestations sportives comme la Coupe du monde de la FIFA en Afrique en 2010, les Jeux olympiques de Beijing en 2018 et la Coupe de monde en 2014 au Brésil. Au cours de ces manifestations, des cyberattaques par messages/logiciels malveillants et hameçonnage ont été recensées.

Ces menaces constituent un risque intrinsèque pour les organisateurs et les pays hôtes, qui tentent d’assurer le bon déroulement et le succès des manifestations, tout en assurant la sûreté et la sécurité des participants et des spectateurs.

Dans ce contexte, le projet STADIA d’INTERPOL a dispensé une formation de quatre jours, du 10 au 13 mai, intitulée « Gestion de la sécurité et de la sûreté des grandes manifestations sportives internationales », qui s’est tenue au siège du Secrétariat général d’INTERPOL à Lyon.

Rassemblant les agents chargés de l’application de la loi assurant le maintien de l’ordre lors des grandes manifestations sportives internationales, cette formation a porté sur les questions de l’évaluation des menaces et de la gestion des risques, de la gestion des manifestations et des aléas, de la gestion et de la maîtrise des foules, ainsi que des mesures de protection.

Les services chargés de l’application de la loi et les responsables du projet STADIA collaborent dans le cadre de la formation sur la sécurité
Les experts échangent sur les mesures de sécurité lors des manifestations sportives.
Les experts internationaux à l’issue de la formation sur la sécurité lors de manifestations sportives
/

Dernière session de formation sur la sécurité et la sûreté des grandes manifestations sportives internationales

La sixième session marque la fin de cette formation conçue pour améliorer les connaissances, les compétences et les capacités des chefs de police et des responsables de la gestion des incidents chargés du maintien de l’ordre ainsi que de la sécurité et de la sûreté lors des grandes manifestations internationales. Au total, 165 participants de 70 pays et d’INTERPOL ont suivi l’intégralité du programme.

En collaboration avec le NCS4 (National Center for Spectator Sports Safety and Security), INTERPOL décernera le Certificat international de qualification professionnelle en sécurité et sûreté des grandes manifestations sportives internationales aux personnes ayant suivi avec succès les six sessions requises. Cette initiative aura permis d’approfondir les connaissances et d’encourager l’innovation aux fins d’une mise en pratique opérationnelle des acquis lors des manifestations sportives internationales.

« Le partenariat entre le NCS4 et INTERPOL rassemble de hauts fonctionnaires dans le cadre d’une formation innovante dispensée par des formateurs chevronnés en vue d’assurer la sécurité et la sûreté des lieux et des manifestations dans le monde entier. Grâce à l’acquisition de ces nouvelles connaissances, compétences et bonnes pratiques, les services chargés de l’application de la loi seront mieux armés pour relever les défis actuels et futurs », explique Stacey A. Hall, Directrice exécutive du NCS4 de l’Université du Mississippi du Sud.

«La coopération avec le monde universitaire dans le cadre de cette formation a permis aux hauts responsables des services chargés de l’application de la loi des pays membres d’INTERPOL d’apprendre de leurs homologues et d’acquérir les connaissances nécessaires à la protection des grandes manifestations sportives.» Falah Al Dosari, Responsable du projet Stadia

Falah Al Dosari, Responsable du projet Stadia, réaffirme, quant à lui, l’importance de la collaboration en matière de renforcement des capacités des pays membres à lutter contre les éventuelles menaces de sécurité ciblant les lieux de manifestations. Plus précisément, il indique que les compétences acquises permettront aux hauts responsables de la police de lutter plus efficacement contre les menaces de sécurité et d’élaborer des contre-mesures visant à protéger les participants et les spectateurs.