Anticipation des futures menaces

Quels sont les facteurs qui auront une incidence sur les activités policières de demain ?

Dans le cadre de sa collaboration avec le monde universitaire, notre Centre d’innovation a identifié les principaux facteurs de changement futur afin que nous puissions anticiper les menaces à venir et leurs implications pour les services chargés de l’application de la loi.

Les cinq facteurs identifiés sont l’Évolution de la gouvernance mondiale, les Nouvelles fractures sociales, le Changement environnemental et la Main-d’œuvre du futur, le tout accentué par les Technologies.

What are the factors that will affect policing tomorrow?
What are the factors that will affect policing tomorrow?

Évolution de la gouvernance mondiale

La mondialisation a renforcé la transnationalisation de la criminalité, qui pousse la communauté des services chargés de l’application de la loi à s’adapter en permanence. Elle donne également plus de pouvoir à de nouveaux acteurs tels que le monde universitaire et le secteur privé, avec lesquels les services chargés de l’application de la loi doivent former des partenariats pour se préparer à l’avenir.

Nouvelles fractures sociales

La digitalisation reproduit en partie les disparités observées au sein de la communauté mondiale en raison de l’inégalité d’accès aux technologies et données : tandis que certains groupes bénéficient des dernières évolutions technologiques, d’autres sont laissés de côté. Il en va de même des capacités policières dont l’écart se creuse entre les pays, ce qui complique considérablement la résolution des problèmes de sécurité mondiaux.

Changement environnemental

Depuis 1970, le nombre de catastrophes a plus que quadruplé pour atteindre près de 400 par an. L’impact destructeur des catastrophes naturelles sur nos villes qui ne cessent de gagner du terrain pourrait submerger les services chargés de l’application de la loi. Toute perte d’infrastructures, pénurie de ressources ou délocalisation de populations pourrait entraver la capacité d’intervention des services de police.

Main-d’œuvre du futur

D’ici 2030, l’intelligence artificielle et la robotique pourraient automatiser et remplacer un tiers des postes dans certains pays. Les services chargés de l’application de la loi doivent rapidement s’adapter à ces évolutions et développer des compétences plus techniques pour lutter contre les nouvelles formes de criminalité.

Technologies et digitalisation

L’utilisation des technologies émergentes étant de plus en plus répandue au sein des groupes criminels, nous les avons réparties en six piliers autour desquels nous articulons notre analyse prospective.

  • Internet et technologies associées
  • Technologies d’identification
  • Traitement des informations et analyse des données
  • Commande, contrôle, communication et information
  • Systèmes intelligents
  • Technologies émergentes et diverses