All news
|
Print
17 janvier 2019

Attaque d’un hôtel au Kenya : INTERPOL déploie une cellule pour aider à l’enquête sur l’attentat terroriste

NAIROBI (Kenya) – INTERPOL a dépêché une équipe internationale au Kenya afin de faciliter l’enquête sur l’attentat terroriste qui a frappé le complexe hôtelier Riverside, faisant au moins 20 morts et des dizaines de blessés.

La cellule de crise apporte son expertise dans les domaines suivants : l’identification des victimes de catastrophes, la cyberanalyse pour le décryptage des téléphones portables et autres dispositifs mobiles, la biométrie, les explosifs et les armes à feu, ainsi que l’analyse de photos et de vidéos.

La cellule a été déployée à la demande des autorités kényennes, et les spécialistes qui la composent procéderont à des comparaisons en temps réel dans les bases de données mondiales d’INTERPOL sur les éléments de preuve recueillis sur la scène de crime.

« Le rôle d’INTERPOL est d’aider à coordonner la réponse internationale en matière d’enquête afin de soutenir les autorités kényennes dans leurs investigations sur cet effroyable attentat terroriste », a déclaré le Secrétaire Général d’INTERPOL Jürgen Stock.

« Qu’il s’agisse de comparer des informations avec celles enregistrées dans les bases de données mondiales de l’Organisation, ou de publier des notices pour identifier une victime, localiser une personne recherchée ou demander des renseignements complémentaires sur des suspects, INTERPOL offre toute l’assistance nécessaire pour que les responsables puissent être traduits en justice.

« L’expérience nous montre qu’un seul élément d’information peut s’avérer vital pour établir des rapprochements - et que cet élément peut provenir de n’importe où dans le monde », a conclu le chef d’INTERPOL.

Outre le déploiement de la cellule INTERPOL, les autorités du Kenya bénéficient du soutien apporté par l’intermédiaire du Bureau régional de l’Organisation à Nairobi, et du Centre de commandement et de coordination (CCC) opérationnel 24 heures sur 24 au siège du Secrétariat général à Lyon (France), ainsi qu’à Singapour et à Buenos Aires (Argentine).

Un certain nombre de ressortissants étrangers figurant parmi les victimes, et plusieurs enquêtes étant en cours, le CCC assurera également la liaison avec les Bureaux centraux nationaux de tous les pays concernés afin que toutes les donnéesante mortemrelatives aux personnes tuées lors de l’attentat – victimes et auteurs présumés – soient transmises aux autorités kényennes aussi rapidement que possible.

Secretary General: INTERPOL deploys team to Nairobi terror crime scene

Notre site utilise des cookies pour assurer un bon fonctionnement technique, recueillir des statistiques et permettre un partage sur les plateformes de réseaux sociaux.

En savoir plus