All news
|
Print
08 juin 2016

Le réseau mondial d’INTERPOL pour renforcer la sécurité de l’Euro 2016

LYON (France) – Une Cellule INTERPOL de soutien aux grandes manifestations (IMEST) a été déployée à Paris dans le cadre de l’appui apporté par l’organisation mondiale de police au dispositif de sécurité mis en place pour le tournoi de football de l’Euro 2016.

Dans le contexte de l’utilisation éventuelle de passeports faux, volés ou perdus par des criminels désireux d’entrer incognito en France, pays hôte de l’Euro 2016, l’IMEST facilitera les vérifications dans les bases de données mondiales d’INTERPOL, notamment celles sur les combattants terroristes étrangers, les documents de voyage volés et perdus, les empreintes digitales et les personnes recherchées au niveau international.

Outre l’équipe basée au Centre de coopération policière internationale à Paris, les membres du Centre de commandement et de coordination, qui fonctionne 24 heures sur 24, et d’autres unités spécialisées d’INTERPOL se tiendront prêts à intervenir pour apporter toute aide supplémentaire requise pour contacter les 190 pays membres en cas d’urgence ou de problèmes liés au terrorisme ou à la criminalité organisée, tels que la traite d’êtres humains.

« On estime à un million le nombre de supporters du monde entier qui se rendront à cette manifestation internationale, qui amènera son lot de menaces et de problèmes de sécurité », a déclaré le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Jürgen Stock, qui a également souligné la nécessité de rester vigilant.

« La police doit impérativement disposer des informations nécessaires pour vérifier l’identité véritable de toute personne entrant dans le pays, ou étant arrêtée». Pour cela, les pays doivent échanger les informations en leur possession sur des individus suspects ou sur d’éventuels attentats.

« La France s’est préparée avec une extrême minutie, mais la sécurité d’une telle manifestation est de la responsabilité de tous les pays et requiert la coopération étroite entre les services chargés de l’application de la loi du monde entier », a conclu le Secrétaire Général.

L’importation clandestine dans l’Union européenne d’armes en provenance des Balkans en vue de leur utilisation à des fins terroristes constitue un sujet de préoccupation croissant et M. Stock a déclaré qu’INTERPOL encourageait également les pays membres à redoubler de vigilance lors des contrôles aux frontières au-delà de l’Union européenne.

En 48 heures seulement, en avril, une opération coordonnée par INTERPOL dans les Balkans occidentaux a permis la saisie de 40 armes à feu, 6 kg d’explosifs, 11 grenades à main et 1 300 cartouches.

INTERPOL a déjà apporté un soutien coordonné au niveau international à l’occasion de grandes manifestations organisées dans le monde entier, notamment pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Londres en 2012 et pour le sommet de l’APEC en 2015 ; il déploiera également une IMEST aux Jeux Olympiques de Rio en 2016.

En 2012, INTERPOL a lancé le projet Stadia pour créer un Centre d’excellence et élaborer des guides de bonnes pratiques destinés à aider les pays membres de l’Organisation à planifier et à mettre en œuvre les dispositifs de sécurité physique et de cybersécurité des grandes manifestations sportives.

Financé par le Qatar, le projet Stadia inclut également la mise en œuvre de programmes d’observation et de débriefing avec des responsables de la sécurité dans les secteurs public et privé, et la mise au point d’un système avancé de gestion des connaissances en ligne que tous les pays membres pourront alimenter et utiliser.