All news
|
Print
10 septembre 2014

En reconnaissant officiellement le Document de voyage INTERPOL, le Koweït marque son attachement à la sécurité mondiale

LYON (France) – L’attachement du Koweït à la coopération policière internationale a été mis en évidence par la signature d’un accord officiel reconnaissant le Document de voyage INTERPOL, au siège du Secrétariat général de l’Organisation, à Lyon (France).

Le Chef de la police koweïtienne et Sous-secrétaire du ministère de l’Intérieur, le Lieutenant-général Suleiman Fahad Al Fahad, et le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, ont signé cet accord aux termes duquel les titulaires d’un Document de voyage INTERPOL se verront dispensés de l’obligation de visa lorsqu’ils se rendront au Koweït, ce qui permettra à l’Organisation de déployer rapidement des fonctionnaires en réponse à toute demande d’aide ou de soutien.

« La signature de cet accord est particulièrement importante pour la coopération policière par le canal d’INTERPOL », a déclaré le Lieutenant-général Al Fahad.

« Nos discussions d’aujourd’hui ont été l’occasion de recenser les domaines dans lesquels nous pouvons collaborer encore plus étroitement et participer à l’action d’INTERPOL visant à lutter contre la criminalité organisée et le terrorisme », a conclu le Chef de la Police du Koweït.

M. Noble a déclaré que la reconnaissance officielle du Document de voyage INTERPOL par le Koweit constitue une preuve supplémentaire de la détermination du pays à utiliser les outils et le réseau de l’organisation mondiale de police afin de renforcer la coopération policière mondiale.

En avril dernier, des policiers koweitiens ont saisi trois millions de comprimés de Captagon dissimulés dans des boîtes de comprimés de fer, qui avaient auparavant transité par plusieurs pays. En juin, suite à la découverte de 20 000 comprimés illicites de Tramadol cachés dans des fausses pièces détachées expédiées depuis l’Égypte, le Koweït a demandé la publication d’une notice mauve INTERPOL pour alerter les autres pays au sujet de cette méthode de trafic.

« Le Koweït est et restera un soutien de poids pour INTERPOL s’agissant de lutter contre diverses formes de criminalité transnationale, et le fait qu’il reconnaisse le Document de voyage va contribuer à renforcer la sûreté et la sécurité de ses citoyens et de ceux de toute la région », a affirmé M. Noble.

« La visite du Lieutenant-général Al Fahad et de sa délégation nous a également permis de mettre en évidence d’autres domaines dans lesquels nous pouvons collaborer plus étroitement encore », a conclu le Chef d’INTERPOL.

Au cours de sa visite, le Chef de la Police du Koweït et sa délégation – dont faisait partie le Major-général Mahmoud Iberahim Al Tabakh, Directeur général de la police judiciaire – s’est aussi vu présenter plusieurs des programmes et initiatives majeurs de l’Organisation, dont l’action de lutte antiterroriste de son Groupe Fusion et la campagne mondiale de sensibilisationTurn Back Crime.