África

Burkina-Faso

  • INTERPOL Ouagadougou
  • Member since :
    4 de septiembre de 1961
Back to África

Burkina-Faso

La Police nationale du Burkina Faso

no-caption-(1)

Missions :

  • Veiller à l’application des mesures relatives au maintien de l’ordre et de la paix publics ;
  • Assurer l’exécution des mesures relatives à la sûreté de l’État et des institutions ;
  • Assurer l’exécution des mesures relatives à la sécurité des personnes et des biens ;
  • Organiser sur toute l’étendue du territoire national la collecte du renseignement destiné au gouvernement dans les domaines politique, économique, social et culturel ;
  • Assurer les rapports avec les polices des autres pays.

Ces missions, la Police nationale en partage certaines avec d’autres services de sécurité du Burkina Faso, notamment la Gendarmerie ainsi que les Polices municipales. La Gendarmerie nationale est organisée sur le modèle militaire, et agit sous l’autorité du ministre de la Défense. Ses membres sont employés principalement dans les zones rurales et le long des frontières. La Gendarmerie et la Police nationale ont des fonctions de police administrative et judiciaire ; elles ont pour mission de maintenir l’ordre public et d’assurer la sécurité, et sont chargées des enquêtes pénales.

Le Directeur général de la Police nationale est responsable de l’exécution des missions dévolues à la Police nationale, et à ce titre, il dirige et coordonne l’action d’ensemble de la Police nationale. Il est également le chef du Bureau central national d’INTERPOL au Burkina Faso.

Le Directeur général de la Police nationale est assisté d’un commissaire de police, qui est responsable de la gestion quotidienne des activités d’INTERPOL Ouagadougou. Le B.C.N. Ouagadougou est basé dans l’enceinte de la Direction générale de la Police nationale et relève directement de l’autorité du Directeur général de la Police nationale.

Le Bureau central national (B.C.N.) d’INTERPOL au Burkina Faso est chargé de :

  • coordonner les activités d’INTERPOL sur le plan national ;
  • préparer la participation du Burkina Faso aux Assemblées générales d’INTERPOL ;
  • veiller à l’application des résolutions votées par celles-ci ;
  • contribuer à la lutte contre la criminalité de droit commun sur le plan international ;
  • agir comme lien principal entre les services de police burkinabé et étrangers et offrir une gamme de services essentiels destinés à optimiser l’effort international de lutte contre la criminalité.

L’accès aux bases de données d’INTERPOL a permis au B.C.N. du Burkina Faso de mener à bien ces tâches et de fournir un soutien policier adapté aux besoins de ses partenaires nationaux.

Dans le cadre d’une stratégie de renforcement de la sécurité nationale et pour prévenir les activités criminelles au Burkina Faso, INTERPOL Ouagadougou a permis à ses partenaires policiers nationaux d’accéder directement aux bases de données d’INTERPOL sur les personnes recherchées, les véhicules volés ainsi que les documents de voyage volés ou perdus.

Ainsi, en quelques secondes, les services de polices de Nadiagou (à la frontière béninoise), de Cinkansé (à la frontière togolaise), de Dakola (à la frontière ghanéenne), de Yendéré (à la frontière de la Côte d’Ivoire) peuvent désormais déterminer rapidement si une personne est une menace potentielle pour la sécurité nationale. Il en sera bientôt de même pour le service de l’immigration et les aéroports de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso.

INTERPOL Ouagadougou in action
20 septiembre 2017

INTERPOL capacity building programme targets human trafficking and trans-border crime in West Africa and Sahel

LYON, France– Tackling human trafficking and strengthening borders in the West Africa – Sahel region was the focus of two INTERPOL training sessions in Mauritania and Senegal.The capacity building events (21 - 29 August 2017) aimed to provide frontline officers with the skills and knowledge required to more effectively curb human trafficking across the re...
07 diciembre 2016

Operación fronteriza de INTERPOL contra las redes de delincuencia organizada en toda África Occidental

Una operación de seguridad fronteriza dirigida por INTERPOL en África Occidental ha dado lugar a la detención de traficantes de personas y de migrantes y al decomiso de droga, vehículos robados, dinero en efectivo y productos falsificados.Durante los ocho días de la operación ADWENPA II, del 14 al 21 de noviembre, más de 100 agentes de primera línea aplic...
07 junio 2016

Border management focus of INTERPOL training in West Africa

COTONOU, Benin – A further 44 law enforcement officers from eight countries - Benin, Burkina Faso, Cote d’Ivoire, Ghana, Mali, Niger, Nigeria and Togo - have undergone training as part of the INTERPOL Capacity Building Project to Foster Stability in West Africa.The two-week (23 May – 3 June) course was the second in a series of training courses aimed at e...