Back
|
Print

Opération INFRA-RED

L’opération INFRA-RED est une initiative d’INTERPOL ayant pour objet la localisation et l’arrestation des malfaiteurs recherchés depuis longtemps au niveau international pour des faits graves. Ces personnes, qui fuient pour échapper à la justice, ont commis des infractions telles que meurtre, agressions pédosexuelles, trafic de drogue ou blanchiment d’argent.

Présentation et résultats

L’Opération INFRA-RED regroupe des policiers du monde entier aux fins de la localisation et de l’arrestation de malfaiteurs recherchés ayant fui leur territoire national.

Organisée par l’unité de Soutien aux enquêtes sur les malfaiteurs en fuite (FIS), l’opération a pour cible les affaires les plus graves (personnes recherchées pour meurtre, agressions pédosexuelles, escroquerie, corruption, trafic de drogue, blanchiment d’argent, etc.).

La première phase de l’opération (2010) était baptisée INFRA-RED (pour International Fugitive Round-up and Arrest – Red Notices). En 2011, l’opération a porté sur les fugitifs recherchés en Amérique du Sud et a donc été nommée INFRA-SA.  

Coopération internationale

Des policiers de différents pays sont regroupés dans une salle des opérations spécialement mise à leur disposition pour leur permettre de travailler sur leurs affaires en utilisant I-24/7 – le système mondial de communication policière sécurisée d’INTERPOL, qui relie le Secrétariat général et les Bureaux centraux nationaux de tous les pays membres.

Le fait que des agents d’un grand nombre de pays soient rassemblés pour l’opération leur permet d’exploiter leurs contacts et leur connaissance de leurs systèmes de justice pénale respectifs. Le travail d’équipe et la coopération internationale, principes qui sont à la base de l’opération INFRA, contribuent grandement à son succès.  

Participation

En 2010, plus de 45 agents de 29 pays différents sont venus au Secrétariat général d’INTERPOL à Lyon (France) pour la phase opérationnelle du projet, qui a duré trois mois.

En 2011, 34 pays au total, dont 11 des Amériques, ont pris part à l’opération, qui a été menée depuis le Centre de commandement et de coordination qui vient d’ouvrir au Bureau régional d’INTERPOL pour l’Amérique du Sud, à Buenos Aires (Argentine).

Résultats obtenus en 2010

 En 2010, 447 affaires avaient été sélectionnées en fonction de critères arrêtés d'un commun accord par l’unité FIS et les différents pays participants.

Fin novembre 2010, l’opération INFRA-RED avait permis 71 arrestations. 90 personnes avaient été formellement localisées et 73, localisées sous réserve de confirmation. En d’autres termes, environ 36 pour cent des 447 affaires ont connu une issue positive.

Au cours de l’opération, les agents participants ont envoyé quelque 700 messages au réseau mondial de pays d’INTERPOL. 2 000 messages ont été obtenus en réponse.

Résultats obtenus en 2011

 209 affaires ont été sélectionnées aux fins de l’opération INFRA-SA, qui s’est déroulée du 14 mars au 20 juillet 2011. À la fin de cette période, 61 fugitifs ont été formellement localisés, parmi lesquels 27 ont été arrêtés.

Sur les 61 localisations formelles opérées, 52 l’ont été en Amérique latine et neuf dans des pays situés hors de la région (États-Unis, Espagne, Belgique et Angola).

Plus de 1 600 messages ont été échangés entre polices au niveau international, ce qui a contribué à faire avancer les affaires.

L’opération INFRA montre clairement l’importance d’une collaboration structurée et coordonnée entre les services chargés de l’application de la loi des différents pays membres d’INTERPOL pour cibler activement les malfaiteurs recherchés au niveau international.

News
06 mai 2015

Un homme soupçonné de trucage de matchs internationaux placé en détention en Italie


03 mars 2015

INTERPOL encourage l’action internationale lors de la Journée mondiale de la vie sauvage


16 février 2015

Nepal’s top wildlife criminal nabbed in Malaysia


10 décembre 2014

Suspected illegal ivory trader targeted in INTERPOL operation arrested in Zambia


17 novembre 2014

INTERPOL sollicite l’aide du public afin de localiser des malfaiteurs en fuite auteurs d’atteintes à l’environnement dans le cadre d’une opération mondiale


12 août 2014

Albanian fugitive targeted by INTERPOL arrested in Ecuador


16 décembre 2013

INTERPOL sollicite l’aide du public pour localiser des malfaiteurs internationaux en fuite dans la région Amériques


27 juin 2012

Une information fournie par un particulier permet l’arrestation en Croatie d’un Néerlandais soupçonné de meurtre et visé par une opération d’INTERPOL


11 juin 2012

INTERPOL sollicite l’aide du public pour aider à localiser des malfaiteurs internationaux en fuite dans le cadre d’une opération mondiale


15 avril 2011

La chasse aux fugitifs internationaux menée par INTERPOL aboutit à de nombreuses arrestations dans toute l'Amérique du Sud


11 avril 2011

L’Amérique du Sud au centre d’une opération INTERPOL visant à retrouver des malfaiteurs recherchés au niveau international


26 août 2010

La police polonaise arrête un pédophile présumé de nationalité américaine qui était l’une des cibles de l’Opération INFRA-RED d’INTERPOL


09 juillet 2010

INTERPOL global hunt for fugitives advances with public help


05 juillet 2010

L’aide du public sollicitée dans le cadre d’une opération conduite par INTERPOL en vue de localiser des malfaiteurs internationaux en fuite


About INTERPOL Infra operations: Ervin Penci, Criminal Intelligence Officer

INTERPOL operation Infra Terra: Ioannis Kokkinis, Criminal Intelligence Officer

Operation INFRA SA - 2011

Operation INFRA-RED 2010