Back
|
Print

La criminalité liée aux véhicules

La criminalité liée aux véhicules est une activité extrêmement organisée qui touche toutes les régions du monde, et est de toute évidence liée au crime organisé et au terrorisme. Le vol des véhicules n’est pas toujours une fin en soi : leur trafic sert également à financer d’autres activités illicites, et ils peuvent être utilisés pour transporter des bombes ou pour commettre d’autres infractions.

La base de données sur les véhicules volés

La base de données d’INTERPOL sur les véhicules automobiles volés (SMV) est un outil essentiel à la lutte contre le vol et le trafic internationaux de véhicules.

Elle permet aux services de police de nos pays membres d’effectuer des vérifications sur un véhicule suspect et de savoir immédiatement s’il a été déclaré volé. Une telle base de données internationale est fondamentale, le trafic de véhicules étant souvent transnational, et les véhicules étant parfois acheminés à des milliers de kilomètres du lieu du vol.

En 2011, plus de 42 000 véhicules dans le monde ont été identifiés comme étant volés grâce à la base de données SMV. À la fin de l’année, le nombre d’enregistrements dans la base de données dépassait les 7,1 millions.

Voir plus de statistiques concernant la base de données

Des initiatives mondiales

INTERPOL a créé de nombreux groupes de travail réunissant des experts du monde entier. Ceux-ci ont mis en place une série de projets portant sur des questions précises, telles que :

  • La formation (projet Formatrain) ;
  • La coopération avec les constructeurs automobiles (projet INVEX) ;
  • Le soutien aux opérations (groupe opérationnel SMV).