All news
|
Print
29 août 2014

INTERPOL diffuse une alerte mondiale suite à la disparition d’un jeune Britannique

LYON (France) – INTERPOL a publié à la demande des autorités britanniques une notice jaune (avis de recherche d’une personne disparue) concernant un jeune Britannique de cinq ans retiré de l’hôpital par ses parents.

Ashya King, qui est atteint d’une tumeur au cerveau, a été retiré de l’hôpital général de Southampton (Royaume-Uni) jeudi 28 août vers 14 heures par ses parents, Brett King, âgé de 51 ans, et Naghemeh King, âgée de 45 ans. Ashya, ses parents et ses six frères et sœurs ont ensuite embarqué à Portsmouth sur un ferry à destination de Cherbourg (France). Ils circulent à bord d’un véhicule Hyundai 1800 Style CRDI de couleur grise immatriculé KP60 HWK.

L’état de santé d’Ashya justifie de sérieuses inquiétudes. Le petit garçon ne peut pas bouger – il est probablement dans une chaise roulante ou dans une poussette – et ne peut pas communiquer verbalement.

La notice jaune a été publiée à la demande du Bureau central national (B.C.N.) INTERPOL du Royaume-Uni à Manchester, et diffusée aux 190 pays membres de l’Organisation.

LeDetective SuperintendentDick Pearson de la brigade de recherche du Hampshire, qui dirige l’enquête, a déclaré : « Si l’on ne retrouve pas Ashya aujourd’hui, on peut craindre pour sa vie. Il est sous surveillance médicale constante au Royaume-Uni en raison d’une récente opération et des problèmes qui en découlent. S’il ne reçoit pas les soins spécialisés qui lui sont nécessaires 24 heures sur 24, des complications pourraient survenir, qui le mettraient gravement en danger ».

On pense que la famille se trouve actuellement en France. Il est demandé à toute personne qui aurait des informations sur son lieu de séjour de contacter le service de police local ou la police du Hampshire au Royaume-Uni, au 0044 1962 841 534.

Les notice jaunes INTERPOL sont publiées en vue d’aider à localiser des personnes disparues, en particulier des mineurs, ou à identifier des personnes incapables de s’identifier elles-mêmes.

Le Centre de commandement et de coordination qui fonctionne 24 heures sur 24 au siège du Secrétariat général d’INTERPOL traite en urgence toutes les informations reçues concernant cette affaire, et continuera à se tenir en contact permanent avec INTERPOL Manchester afin que tout élément vital d’identification soit immédiatement partagé et suivi des mesures nécessaires.