All news
|
Print
04 août 2014

INTERPOL soutient une opération destinée à mettre un frein au trafic de véhicules volés

ALGÉSIRAS (Espagne) – Dans le cadre d’une opération menée en Espagne avec le concours d’INTERPOL contre le trafic de véhicules volés, près de 20 véhicules ont été retrouvés et une quinzaine d’individus arrêtés.

Pilotée par la police nationale espagnole, l’opération Paso del Estrecho (« Traversée du détroit ») s’est déroulée du 28 juillet au 1er août dans le port d’Algésiras, dans le sud de l’Espagne, une route connue pour être empruntée par les organisations criminelles qui font passer vers l’Afrique du Nord des véhicules volés dans toute l’Europe.

Avec l’aide de l’unité d’INTERPOL chargée des véhicules volés (SMV), la police a surveillé les car-ferries qui quittaient le port à destination du Maroc et a effectué des vérifications concernant quelque 5 000 véhicules dans la base de données SMV d’INTERPOL.

INTERPOL a coordonné le déploiement de 28 spécialistes venus de sept pays afin de faciliter l’opération. Ces experts sont des membres du Groupe opérationnel SMV d’INTERPOL, composé de policiers et d’enquêteurs du secteur privé qui aident les pays membres à mener des opérations contre le vol de véhicules et le trafic de véhicules volés.

La base de données d’INTERPOL sur les véhicules volés contient plus de 7 millions d’enregistrements transmis par 128 pays membres. En 2013, les pays l’ont interrogée plus de 125 millions de fois et ont obtenu 117 000 signalements positifs.

« L’opération Paso del Estrecho était très importante car elle nous a non seulement permis de localiser et de retrouver des véhicules volés en Espagne et dans d’autres pays européens, mais aussi d’obtenir des informations essentielles grâce auxquelles nous pourrons poursuivre nos enquêtes sur les organisations criminelles se livrant au trafic de véhicules », a déclaré Ángel Arroyo Morales, Chef du service spécialisé dans les enquêtes sur les infractions liées aux véhicules à la Brigade centrale de lutte contre la criminalité organisée de la Police nationale espagnole.

« Il ne fait aucun doute que grâce à l’étroite coopération entre INTERPOL et les polices de toute l’Europe et d’ailleurs, nous allons continuer à retrouver d’autres véhicules volés avant qu’ils ne puissent être utilisés à des fins criminelles », a-t-il conclu.

Par ailleurs, 15 personnes ont été arrêtées lors de l’opération, dont un ressortissant ukrainien et deux ressortissants espagnols liés à une grande enquête menée par la Brigade centrale de lutte contre la criminalité organisée de la Police nationale espagnole. Ces individus sont soupçonnés d’être les cerveaux d’un vaste réseau de trafiquants qui acheminent des voitures de luxe volées entre l’Espagne et l’Ukraine via la Pologne et la Moldova.

Les véhicules volés saisis provenaient de différents pays européens, dont l’Allemagne, la Belgique, la France, l’Italie, les Pays-Bas et la Suède, ce qui prouve le caractère transnational des infractions.

« Le trafic de véhicules volés est une forme de criminalité qui se joue des frontières. La seule façon de lutter efficacement contre les réseaux criminels qui en sont responsables consiste donc à mettre sur pied des actions conjointes et coordonnées, comme l’a montré cette opération couronnée de succès », a déclaré Glyn Lewis, Directeur de la Criminalité organisée et de l’Analyse à INTERPOL.

L’opération Paso del Estrecho est une initiative menée chaque année par la police espagnole à Algésiras – un important point de passage entre l’Europe et l’Afrique, qui voit transiter environ 4,8 millions de personnes et 1,3 million de véhicules par an – dans le but d’éviter que des véhicules volés ne quittent le pays et pour identifier et neutraliser les organisations criminelles responsables du trafic illicite de ces véhicules.

La mise en évidence des liens entre la criminalité organisée et le trafic de véhicules volés – souvent utilisés pour commettre d’autres infractions graves – est un aspect essentiel de la campagne mondiale d’INTERPOL baptisée Turn Back Crime.

La campagne vise à faire prendre conscience de ces liens cachés et des conséquences très réelles que ces activités criminelles peuvent avoir sur notre vie quotidienne.