All news
|
Print
29 juillet 2014

À l’occasion de la Journée internationale du Tigre, INTERPOL renouvelle son engagement en faveur de la protection des espèces menacées

LYON (France) – INTERPOL marque la Journée internationale du Tigre en réaffirmant sa détermination à aider ses pays membres à protéger les derniers tigres sauvages.

Le projet Predator d’INTERPOL conjugue les efforts déployés par la police, les douanes et les services de protection des espèces sauvages dans les pays d’Asie où les tigres sauvages et autres « grands félins » comme les léopards sont toujours présents. Cette initiative concourt à l’action menée par les services chargés de l’application de la loi régionaux, nationaux et internationaux pour protéger tous les grands félins en Asie, en œuvrant au renforcement des capacités, en apportant un soutien en matière d’enquêtes et en mettant sur pied des opérations ciblant les réseaux criminels responsables d’atteintes à la vie sauvage.

Dans le cadre du projet Predator, INTERPOL organise une formation interservices au Viet Nam pour combattre le trafic illicite d’espèces sauvages dans le pays.

Avec l’aide de la Police vietnamienne et du Bureau of International Narcotics and Law Enforcement Affairs (INL) du Département d’État des États-Unis, cette formation de quatre jours (28 - 31 juillet) à Hanoï vise à donner aux services chargés de l’application de la loi et de la protection de l’environnement vietnamiens les moyens d’enquêter efficacement sur la criminalité liée aux espèces sauvages, de mettre en place une stratégie nationale pour les opérations régionales, et d’améliorer l’échange d’informations entre les services nationaux de lutte contre cette forme de criminalité.

La formation portera, entre autres, sur les techniques d’enquêtes, la gestion des renseignements et les nouvelles méthodes de dissimulation.

« Le Viet Nam est à la fois un pays de destination et de transit du trafic illicite d’espèces sauvages : nous devons donc mener des actions décisives et collaborer étroitement avec nos homologues des autres pays et des organisations internationales pour s’attaquer efficacement à cette situation », a déclaré le major général Tran Duy Thanh, Chef du Bureau central national INTERPOL du Viet Nam.

L’un des principaux aspects de la prévention de la criminalité liée aux espèces sauvages et de la protection des tigres réside dans la capacité des services de police à mener des enquêtes minutieuses afin d’identifier les réseaux criminels impliqués. INTERPOL aide ses pays membres dans le cadre du projet Predator, en leur apportant un soutien analytique et par la mise en commun de techniques modernes d’enquête et de recueil d’éléments de preuve.

La prévention est elle aussi essentielle pour protéger les tigres et les autres espèces menacées. La campagne Turn Back Crime d’INTERPOL vise à faire prendre conscience au public des liens entre la criminalité organisée et le trafic illicite d’espèces sauvages et encourage à ne pas acheter de produits d’espèces menacées, comme des peaux de tigre.

Afin de tirer parti de la formation organisée au Viet Nam, INTERPOL et le Réseau régional de protection des espèces sauvages de l’Asie du Sud (SAWEN), ont organisé conjointement, avec le soutien de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), la 2ème réunion mondiale du SAWEN à Katmandou (Népal) en août, pour renforcer la coopération aux fins de la lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages et améliorer l’utilisation des techniques d’analyse génétique pour combattre le braconnage.

Pour Ioana Botezatu, la responsable du projet Predator, « une action collective est déterminante pour faire face aux menaces et défis communs liés à la protection des espèces dans la région. Si nous adoptons une telle démarche, avec l’appui solide que constitue le soutien d’INTERPOL, la fin du trafic illicite d’espèces sauvages peut un jour devenir réalité ».

Les 13 pays de l’aire de répartition du tigre sont le Bangladesh, le Bhoutan, le Cambodge, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, le Népal, la Russie, la Thaïlande et le Viet Nam.