All news
|
Print
13 juin 2014

INTERPOL rend hommage aux officiers de la Gendarmerie royale du Canada décédés

LYON (France) – Le Secrétaire Général d’INTERPOL, Ronald K. Noble, a adressé ses condoléances, au nom de l’organisation mondiale de police, aux familles et aux amis des trois membres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) qui ont perdu la vie la semaine dernière.

Les gendarmes Fabrice Georges Gevaudan, 45 ans, David Joseph Ross, 32 ans, et Douglas James Larche, 40 ans, ont été inhumés mardi dernier au cours d’une cérémonie à laquelle ont assisté quelque 7 000 fonctionnaires de la GRC et des services chargés de l’application de la loi de tout le pays, qui avaient fait le déplacement pour rendre hommage à leurs collègues disparus.

Les gendarmes ont été tués le 4 juin dernier par un homme armé qui les avait pris pour cibles dans une banlieue résidentielle de Moncton (Canada). Deux autres officiers de la GRC ont été blessés lors de la fusillade. Le suspect a été arrêté deux jours plus tard, à l’issue d’une vaste chasse à l’homme.

Le Secrétaire Général Noble a présenté les plus sincères condoléances de l’Organisation à tous les proches des officiers tués et blessés dans cette attaque « tragique ».

« Chaque fois que nos collègues policiers trouvent la mort, ce ne sont pas seulement leur famille, leurs amis et la nation qui sont en deuil, mais aussi INTERPOL et les fonctionnaires chargés de l’application de la loi de tous les pays membres d’INTERPOL », a déclaré M. Noble.

Le chef d’INTERPOL a ajouté que les membres de la communauté policière mondiale « doivent être unis en ces moments de tristesse pour honorer l’ultime sacrifice consenti par leurs frères, et garder à l’esprit, à l’occasion de ce drame, que les forces de l’ordre du monde entier doivent entretenir des liens solides ».

À cette fin, chaque réunion officielle d’INTERPOL commence par une minute de silence à la mémoire des policiers du monde entier morts en service.

Le Commissaire de la Gendarmerie royale du Canada, M. Bob Paulson, également Délégué pour les Amériques auprès du Comité exécutif d’INTERPOL, a rendu hommage aux officiers qui ont fait passer avant toutes choses la sécurité de la population.

« Nous reconnaissons leur sens de l’honneur, leur intégrité, leur compassion et leur professionnalisme. Nous partageons les valeurs qu’ils chérissaient et incarnaient, et nous partageons l’idéal pour lequel ils ont fait le sacrifice ultime. Ils se sont interposés entre le danger et nos citoyens. Nous cherchons éperdument à comprendre notre perte », a-t-il déclaré.

Le Commissaire Paulson a promis que la GRC et les polices du monde entier n’oublieraient jamais ces « héros » qui ont « sacrifié leur vie pour assurer la sécurité d’autrui ».