All news
|
Print
05 juin 2014

La police et le grand public s’unissent autour de la campagne d’INTERPOL pour #TurnBackCrime

La star de cinéma Jackie Chan annoncée comme le premier ambassadeur de la campagne Turn Back Crime


#TurnBackCrime, la campagne d’INTERPOL mettant en lumière les dangers du crime organisé et autres formes de criminalité ainsi que leur impact sur notre vie quotidienne, a été lancée dans le monde entier.

Beaucoup de gens savent que les réseaux transnationaux du crime organisé sont au cœur de diverses formes de trafics, comme le commerce illicite de marchandises, de médicaments de contrefaçon, de stupéfiants, d’armes, y compris d’êtres humains. Mais ils ignorent que ces trafics sont liés à d’autres formes de criminalité apparemment très éloignées.

Les délits tels que la contrefaçon, la cybercriminalité, les enlèvements, la fraude, la pédocriminalité et la corruption dans le sport sont en fait indissociables, car les profits issus d’une activité illégale sont utilisés pour en financer une autre. Ces activités illicites mettent en péril la vie des personnes et peuvent affecter l’économie au niveau local et mondial.

La santé des gens est mise en danger par des produits contrefaits de mauvaise qualité et potentiellement mortels. Leur sécurité financière est compromise par les tentatives de piratage de leurs données personnelles. L’environnement et la nature sont menacés. Les enfants sont exposés à des sollicitations en ligne de la part d’adultes et à des abus sexuels.

La campagne d’INTERPOL Turn Back Crime vise à sensibiliser les citoyens à ces thématiques et à leur permettre de se comporter en consommateur avertis, par exemple concernant les produits qu’ils achètent ou leur façon d’utiliser internet.

INTERPOL souhaite également s’appuyer sur la créativité et l’esprit d’innovation du public, en particulier la jeunesse, en les invitant à exprimer leurs points de vue sur la façon d’agir contre le crime.

La star de cinéma Jackie Chan s’est proposée pour être le premier ambassadeur de la campagne Turn Back Crime, dans le cadre de laquelle des événements seront organisés aujourd’hui dans des villes aux quatre coins du monde, dont Bogota, Dar es-Salaam, Jakarta, le port de Koper en Slovénie, et Paris.

Parallèlement à son site dédié à Turn Back Crime, INTERPOL lance aujourd’hui le premier d’une série de messages d’intérêt public, qui s’intitule ‘Le crime organisé a besoin d’argent pour exister, ne lui donnez pas le vôtre’.

“La police et les citoyens du monde entier doivent faire face chaque jour aux réalités et aux conséquences de la criminalité,” déclare le Secrétaire Général d’INTERPOL, Ronald K. Noble.

“Par le biais de la campagne Turn Back Crime, INTERPOL et les services chargés de l’application de la loi du monde entier entendent mobiliser le secteur privé et le grand public, les amener à prendre conscience des effets concrets de la criminalité sur la vie des personnes et les inviter à proposer des idées innovantes sur la prévention et la lutte contre la criminalité.

“Rejoignez la campagne. Ensemble, agissons contre le crime,” a ajouté le Chef d’INTERPOL.

Le directeur de cabinet d’INTERPOL et directeur exécutif de la campagne Turn Back Crime, Roraima Andriani, dévoilera le projet aujourd’hui, à Paris, au siège social de l’Union des Fabricants, à l’occasion de la Journée Mondiale de la Lutte contre la Contrefaçon.

“Les services de police, le grand public, les gouvernements et les entreprises ont tous un rôle à jouer dans la lutte contre la criminalité.

“Turn Back Crime nous donne l’occasion d’agir ensemble pour rendre notre monde plus sûr,” a déclaré Mme Andriani.

Avant son lancement officiel, la campagne a été présentée, dans le cadre d’une série d’initiatives de sensibilisation, au Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-moon, à New York, ainsi qu’à la conférence sur la Lutte contre le Trafic Humain à la cité du Vatican.

La campagne Turn Back Crime cherche également à mobiliser des entreprises et des décideurs politiques en vue de créer un front unifié contre les défis contemporains liés à la criminalité, et pour soutenir les activités menées actuellement par la communauté internationale des services chargés de l’application de la loi.

Rejoignez la campagne :

Sites web: www.turnbackcrime.com
Facebook:  www.facebook.com/turnback.crime
Twitter:  https://twitter.com/TurnBackCrime
Instagram:  http://instagram.com/turnbackcrime 

#TogetherWeCan #TurnBackCrime