All news
|
Print
04 juin 2014

Visite du Ministre de l’Intérieur de la Moldova à INTERPOL afin de renforcer les liens entre l’Organisation et les services de police du pays

LYON (France) – Le Ministre de l’Intérieur de la République de Moldova, M. Dorin Recean, a rencontré le Secrétaire Général d'INTERPOL, M. Ronald K. Noble, au siège du Secrétariat général de l’organisation mondiale de police, afin de trouver des moyens de renforcer la coopération policière internationale entre son pays et INTERPOL.

Le ministre, qui était accompagné du Chef du Bureau central national INTERPOL de la Moldova, M. Fredolin Lecari, a évoqué avec le chef d’INTERPOL les outils et les projets pilotes de l’Organisation qui pourraient être déployés en Moldova pour lutter contre le crime et mieux protéger les citoyens du pays.

Au nombre de ceux-ci figure par exemple I-Checkit, un service innovant destiné à aider les particuliers et les entités du secteur privé à détecter et prévenir les transactions illicites. Grâce à ce système, les partenaires privés du secteur des voyages pourront vérifier les passeports en interrogeant la base de données d’INTERPOL sur les documents de voyage volés et perdus (SLTD), afin de s’assurer que des clients ne tentent pas d’accéder à leurs services en utilisant des documents de voyage frauduleux.

« L’objectif de ma visite au Secrétariat général d’INTERPOL était de trouver des moyens de renforcer la capacité des services chargés de l’application de la loi, du secteur privé et du grand public en Moldova à se protéger de toutes les formes de criminalité. Je suis impatient de développer la collaboration instaurée avec INTERPOL », a déclaré M. Recean.

En septembre, la Moldova célébrera le vingtième anniversaire de son adhésion à l’Organisation, et le Ministre Recean a annoncé que son pays a l’intention de marquer l’occasion en organisant un événement pour soutenir la campagne Turn Back Crime d’INTERPOL, en présence de M. Noble.

« La campagne Turn Back Crime encourage le renforcement de la collaboration entre les services chargés de l’application de la loi, le secteur privé et les citoyens s’agissant de prévenir la criminalité, tout en informant la société de ses répercussions sur nos vies quotidiennes et en aidant le grand public à mieux s’en protéger », a déclaré le Secrétaire Général Noble.

« Les autorités moldoves sont conscientes que dans un monde globalisé et interconnecté, il est essentiel que les services de police coopèrent par-delà les frontières », a-t-il ajouté.

Au cours de sa visite, M. Recean a assisté à la 8ème Conférence internationale sur la dactyloscopie organisée au Secrétariat général d’INTERPOL.