All news
|
Print
02 avril 2014

INTERPOL condamne le meurtre de policiers en Afghanistan et en Égypte

LYON (France) – Le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, a condamné deux attentats meurtriers lors desquels des policiers ont trouvé la mort en Égypte et en Afghanistan.

Un double attentat à la bombe a causé la mort du brigadier-général Tariq al-Mirjawi et blessé cinq autres personnes près d’un poste de police située non loin de l’université du Caire.

Le Bureau central national (B.C.N.) INTERPOL de l’Afghanistan à Kaboul a confirmé que six fonctionnaires de police ont été tués et quatre autres blessés lors d’un attentat suicide visant le ministère de l’Intérieur, perpétré par un homme en uniforme de police afghan.

« Le fait que l’auteur de ce dernier attentat meurtrier en Afghanistan ait tenté de se faire passer pour un policier est particulièrement révoltant », a déclaré M. Noble, Secrétaire Général d’INTERPOL, en marge de la 10ème Conférence annuelle des Chefs des Bureaux centraux nationaux INTERPOL, à Lyon.

« Nos pensées et notre sympathie vont aux familles et aux amis des personnes tuées ou blessées dans les attentats perpétrés aujourd’hui au Caire et à Kaboul, et INTERPOL a offert son soutien plein et entier aux autorités chargées des enquêtes », a ajouté le chef d’INTERPOL.