All news
|
Print
05 mars 2014

La collaboration internationale via INTERPOL aboutit à l’arrestation en Thaïlande d’un violeur en fuite

LYON (France) – Un Slovaque recherché pour viol a été arrêté en Thaïlande grâce à une étroite collaboration entre INTERPOL et ses Bureaux centraux nationaux (B.C.N.) de Bratislava et de Bangkok. 

Jozef Polonec faisait l’objet d’une notice rouge INTERPOL, ou avis de recherche international, publiée à la demande de la Slovaquie lorsqu’il a quitté le pays après avoir été reconnu coupable d’avoir abusé sexuellement de sa fille mineure en 2012.

L’homme de 48 ans étant soupçonné de s’être réfugié en Thaïlande, l’unité d’INTERPOL chargée du soutien aux enquêtes sur les malfaiteurs en fuite (FIS), en liaison avec le service de lutte contre la pédocriminalité, a communiqué des informations sur l’affaire aux polices de Thaïlande et de Slovaquie via les B.C.N. de Bangkok et de Bratislava.

Les informations transmises à INTERPOL par un particulier ont permis de localiser Polonec dans la station balnéaire thaïlandaise de Pattaya. La communication et la collaboration directes entre les B.C.N. de Slovaquie et de Thaïlande ont abouti à son arrestation cette semaine.

« Cette affaire démontre une fois de plus l’efficacité de la coopération internationale entre les polices du monde entier s’agissant de traquer les fugitifs, quel que soit l’endroit où ils essaient de trouver refuge », a déclaré Stefano Carvelli, chef de l’unité FIS d’INTERPOL.

« Nous devons également saluer le rôle important joué par la population, qui souvent peut aider à identifier et à localiser des malfaiteurs qui tentent de se cacher pour se soustraire à la justice », a-t-il ajouté.

Polonec sera remis à la Slovaquie, où il encourt une peine de 13 ans et demi de prison.