All news
|
Print
10 février 2014

La visite du chef d’INTERPOL souligne le rôle du Togo en matière de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages et la criminalité transnationale

LOMÉ (Togo) – Le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, s’est entretenu avec le Ministre de la Sécurité et de la protection civile du Togo alors qu’il entame une mission de cinq jours en Afrique de l’Ouest (du 10 au 14 février), dans le cadre des actions engagées par l’organisation mondiale de police pour soutenir la coopération policière régionale et internationale.

Les entretiens entre M. Noble et M. Damehane Yark ont porté sur des questions de sécurité essentielles telles que le terrorisme, la criminalité transnationale, le trafic de drogue, la sécurité environnementale et la piraterie maritime, INTERPOL ayant déployé des équipes d’intervention pour aider aux enquêtes ouvertes au Ghana et au Togo suite à la libération de deux bateaux détournés.

« Les défis que représentent le terrorisme et la criminalité organisée transnationale nécessitent une coopération étroite entre les pays membres et INTERPOL. Le Togo, INTERPOL et d’autres pays membres ont notamment obtenu d’excellents résultats s’agissant d’empêcher des tentatives d’exportation illégale de tonnes d’ivoire braconné vers l’Asie », a déclaré M. Yark.

En août 2013, suite à la saisie d’ivoire de contrebande par les autorités togolaises, une équipe INTERPOL de soutien aux enquêtes a été déployée pour collecter des échantillons d’ADN, éléments essentiels pour déterminer l’origine du chargement.

« Le large éventail des formes d’assistance et d’expertise d’INTERPOL a été très utile au Togo, et nous espérons poursuivre cette coopération constructive à l’avenir », a ajouté M. Yark.

La participation du Togo au Programme WAPIS (Système d’information policière des pays d’Afrique de l’Ouest) d’INTERPOL, ainsi qu’au projet AIRCOP, qui cible le trafic de drogue, la criminalité organisée et la consommation de drogue en Afrique de l‘Ouest, a été soulignée par le chef d’INTERPOL, qui l’a présentée comme un signe fort de la détermination du pays à lutter contre la criminalité transnationale.

« Il est primordial que les policiers disposent d’un accès direct aux informations et aux services de police internationaux essentiels, qui les aideront à remplir efficacement leur mission, et INTERPOL s’engage à soutenir les efforts déployés par le Togo dans ce sens », a déclaré le Secrétaire Général de l’Organisation.

Lors de sa première visite officielle au Togo, M. Noble s’est également entretenu avec le Directeur Général de la Police nationale togolaise, M. Teko Mawuli Koudouovoh, et a rencontré le personnel du Bureau central national à Lomé.

M. Noble est actuellement en mission dans la région afin d’apporter un soutien aux pays membres de l’Organisation. Il se rendra ensuite en Guinée, en Gambie, en Sierra Leone et au Libéria.

Le chef d’INTERPOL manifeste ainsi sa volonté d’appréhender directement les besoins des pays membres et de trouver les moyens par lesquels la plus importante organisation de police au monde peut les aider à protéger leurs citoyens.