All news
|
Print
28 janvier 2014

Le dialogue sur la sécurité mondiale par la voie d’INTERPOL au cœur d’une réunion avec une association de banques à Beyrouth

BEYROUTH (Liban) – Les hauts responsables d’INTERPOL et de la Fondation INTERPOL pour un monde plus sûr ont rencontré, à Beyrouth, les directeurs membres de l’Association des Banques du Liban (ABL) dans le cadre d’un dialogue collaboratif sur le thème « Banque : menaces et solutions ».

Parallèlement à la réflexion qu’ils mènent afin de déterminer les priorités et les activités dans le cadre desquelles ils peuvent collaborer, INTERPOL et la Fondation INTERPOL pour un monde plus sûr vont coopérer avec des entités des secteurs public et privé pour recenser les risques et les lacunes en matière de sécurité, ainsi que les solutions que l’Organisation, la communauté mondiale des services chargés de l’application de la loi et ses partenaires peuvent apporter sous l’égide de la Fondation INTERPOL.

« Œuvrer à l’avènement d’un monde plus sûr au 21ème siècle est une responsabilité commune qui nécessite une alliance mondiale entre les gouvernements, la société civile et le secteur privé », a déclaré le Président de la Fondation INTERPOL pour un monde plus sûr, M. Elias Murr.

Les participants à la réunion organisée par l’ABL à Beyrouth, parmi lesquels se trouvaient des représentants de Kaspersky Lab, ont reconnu que les questions cruciales qui dessinent actuellement les contours du paysage sécuritaire nécessitent la collaboration de tous les secteurs avec la communauté mondiale des services chargés de l’application de la loi, afin d’élaborer une réponse collective aux menaces actuelles et futures.

« Nous parlons souvent de mondialisation mais cela ne signifie pas pour autant que nous sommes connectés en permanence. En engageant un véritable dialogue entre tous les secteurs, nous saurons dans quels domaines des ressources et de nouvelles initiatives sont nécessaires et nous pourrons ensuite travailler ensemble pour trouver des solutions afin d’assurer la sécurité et la sûreté des citoyens du monde entier », a déclaré le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble.

« La réunion d’aujourd’hui vise à ouvrir un dialogue qui nous permettra de travailler en collaboration et dans la durée afin de surmonter les défis et de combler les lacunes en matière de sécurité, en mettant en place des solutions pratiques dans différents secteurs », a ajouté le chef d’INTERPOL.

La Fondation INTERPOL va travailler avec INTERPOL afin de mobiliser des soutiens dans tous les secteurs et de lutter ainsi contre la criminalité transnationale, qui menace les populations partout dans le monde.

Le Comité exécutif d’INTERPOL a approuvé à l’unanimité la création de la Fondation INTERPOL pour un monde plus sûr en octobre 2013, avant la 82ème session de l’Assemblée générale d’INTERPOL en Colombie.