All news
|
Print
24 janvier 2014

Ouverture du bureau du SIPAO au siège de la CEDEAO à Abuja

Le programme piloté par INTERPOL vise à renforcer la sécurité en Afrique de l’Ouest


ABUJA (Nigéria) – Dans le cadre du travail actuellement mené afin d’accroître les échanges d’informations entre les services chargés de l’application de la loi en Afrique de l’Ouest, INTERPOL a ouvert cette semaine un bureau pour son programme SIPAO (Système d’information policière pour l’Afrique de l’Ouest) au Nigéria, en collaboration avec l’Union européenne et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Hébergé au siège de la CEDEAO, ce nouveau bureau d’INTERPOL relie directement les deux organisations pour la première fois, permettant une coopération plus étroite sur les questions de sécurité concernant la région.

Financé par l’UE et mis en œuvre par INTERPOL en collaboration avec la CEDEAO, le programme SIPAO a pour but la création d’une infrastructure régionale et nationale aux fins de l’échange d’informations de police entre 16 pays d’Afrique de l’Ouest.

Après une phase d’évaluation et de planification d’un an, la mise en œuvre du projet SIPAO est désormais en cours dans cinq pays pilotes (le Bénin, le Ghana, le Mali, la Mauritanie et le Niger) ainsi qu’à la CEDEAO. Outre le bureau du SIPAO, des bureaux nationaux de coordination ont été créés dans chaque pays pilote afin de préparer et de faciliter la mise en place de bases de données criminelles nationales ainsi que la future plateforme régionale d’échange d’informations criminelles.

La prochaine étape du projet sera consacrée à l’installation du matériel d’archivage.

Au nombre des participants à la cérémonie d’inauguration figuraient Mme Salamatu Hussaini Suleiman, Commissaire chargée des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité à la CEDEAO, M. Pierre Reuland, Représentant spécial d’INTERPOL auprès de l’Union européenne, M. Bredou M’Bia, Président du Comité des Chefs de police d’Afrique de l’Ouest (CCPAO), M. Alan Munday, représentant de la délégation de l’Union européenne au Nigéria et à la CEDEAO, ainsi que des représentants des pays pilotes du projet SIPAO.