All news
|
Print
18 janvier 2014

Le chef d’INTERPOL condamne l’attentat meurtrier de Kaboul

LYON (France) – Le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, a condamné l’attentat terroriste commis vendredi soir dans un restaurant à Kaboul, lors duquel plus de 20 personnes auraient été tuées et de nombreuses autres blessées.

Les rapports indiquent que les Taliban ont revendiqué cet attentat qui visait des civils, un vendredi en fin de soirée, et qui a causé la mort d’Afghans et de ressortissants étrangers parmi lesquels on compte des Américains, des Britanniques, des Canadiens et des Libanais, ainsi que des fonctionnaires du FMI et des Nations Unies.

« Au nom de la communauté internationale des services chargés de l’application de la loi, INTERPOL présente ses condoléances aux familles et aux proches des victimes de cet attentat », a déclaré M. Noble.

« INTERPOL déplore cet acte meurtrier et lâche qui a coûté la vie à des civils innocents dont beaucoup se trouvaient en Afghanistan pour contribuer à l’édification d’un monde plus sûr, et nous nous engageons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour coopérer avec les autorités afghanes afin de remettre les responsables à la justice », a souligné le Secrétaire Général d’INTERPOL.

« Nous sommes en contact avec nos interlocuteurs à Kaboul, et nous soutenons fermement l’appel lancé par le Conseil de sécurité des Nations Unies à tous les pays afin qu’ils coopèrent avec les autorités afghanes pour que les auteurs, les organisateurs ainsi que les individus ayant financé et apporté leur appui à ces actes terroristes répréhensibles soient traduits en justice », a conclu M. Noble.

Le Centre de commandement et de coordination d’INTERPOL, au siège du Secrétariat général, assure la liaison avec le Bureau central national de Kaboul afin de déterminer de quelle façon INTERPOL peut aider les autorités afghanes à mener leur enquête et à identifier les auteurs de cet attentat terroriste.