All news
|
Print
15 octobre 2013 - Media release

La lutte contre les « conséquences néfastes » des atteintes à la propriété intellectuelle nécessite une coopération entre les secteurs public et privé

DUBLIN (Irlande) – Une coopération plus étroite entre les secteurs public et privé est indispensable pour lutter contre les « conséquences néfastes » du commerce illicite et de la contrefaçon ; tel est le message qui a été adressé aux délégués à l’ouverture de la Conférence internationale 2013 sur les atteintes à la propriété intellectuelle.

Rassemblant quelque 500 délégués de plus de 60 pays, la conférence de trois jours (15 - 17 octobre) co-organisée par INTERPOL et la Police nationale irlandaise, en partenariat avec UL, portera sur une série d’enjeux liés aux atteintes à la propriété intellectuelle.

Rappelant l’attentat terroriste perpétré en janvier contre l’exploitation gazière « In Amenas » en Algérie, organisé par Mokhtar Belmokhtar - surnommé « M. Marlboro » en raison de ses activités de commerce illicite -, le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, a lancé un avertissement sur les dangers et les conséquences très réels du financement des réseaux criminels et terroristes par le commerce illicite et la contrefaçon.

« En ne comptant que sur les services chargés de l’application de la loi, le risque pourrait s’avérer trop élevé pour la sécurité et la sûreté des citoyens du monde entier », a déclaré le Secrétaire Général.

« La réalité à laquelle nous sommes confrontés est que nos gouvernements ont des capacités financières de plus en plus limitées pour soutenir la lutte contre le commerce illicite ; dans cette réalité, les entités du secteur privé sont elles aussi touchées et souhaitent se joindre à nous dans cette lutte ».

« Les profits de la criminalité pourraient tomber dans n’importe quelles mains, n’importe où, et INTERPOL est d’avis que le moment est venu non seulement d’agir, mais d’anticiper, d’innover, de collaborer et d’être proactif », a conclu le chef d’INTERPOL, mettant en avant les succès déjà engrangés grâce au Programme INTERPOL de lutte contre le trafic de marchandises illicites et la contrefaçon (TIGC).

Depuis le lancement du Programme en 2012, les interventions coordonnées dans ce cadre ont déjà permis de saisir plus de 300 millions de dollars de contrefaçons et de procéder à des centaines d’arrestations dans le monde entier.

Le Directeur de la Police nationale irlandaise, M. Martin Callinan, a déclaré : « Il ne faut pas sous-estimer l’importance de la coopération entre les secteurs public et privé dans la lutte contre les atteintes à la propriété intellectuelle. Les consommateurs sont mis en danger par la vente de produits de qualité inférieure présentant un risque. Les entreprises sont privées du retour sur leurs investissements en matière de développement. Les gouvernements et les citoyens perdent des recettes et des emplois ».

« La Police nationale irlandaise est déterminée à collaborer avec les organisations partenaires pour réduire au maximum la fabrication et la distribution de contrefaçons, et nous nous réjouissons d’accueillir une nouvelle fois la Conférence sur les atteintes à la propriété intellectuelle », a conclu M. Callinan.

« La contrefaçon continue à poser problème ; c’est pourquoi cette conférence est si importante », a déclaré le PDG d’UL, M. Keith Williams. « Pour éviter la présence de contrefaçons sur le marché, il est crucial d’éduquer les défenseurs en première ligne sur le terrain, ainsi que les consommateurs ».

Lors de la cérémonie d’ouverture, M. John Anderson, Président du Groupement global anticontrefaçon (Global Anti-Counterfeiting Group, GACG), a officiellement remis le Prix de l’organisme public international 2013 au Secrétaire Général d’INTERPOL en remerciement du travail « exceptionnel » accompli par l’organisation mondiale de police.

Outre les sessions plénières, les ateliers opérationnels et les tables rondes interactives, la conférence verra le lancement d’un coffret pédagogique innovant qui vise à sensibiliser les enfants aux problèmes de santé et de sécurité liés aux contrefaçons et aux produits piratés.

INTERPOL International Law Enforcement IP Crime Conference 2013, Dublin, Ireland