All news
|
Print
18 septembre 2013 - Media release

Arrestation du chef présumé d’une bande de malfaiteurs se livrant au trucage de matchs et de 13 autres individus à Singapour

LYON (France) – L’arrestation par les autorités singapouriennes de 14 individus soupçonnés d’appartenir à une organisation criminelle impliquée dans le trucage de matchs, dont leur chef présumé, a été saluée par INTERPOL.

Les 12 hommes et deux femmes ont été arrêtés à la suite de perquisitions opérées à Singapour dans les premières heures de la journée du mardi 17 septembre. Parmi les individus placés en détention se trouvent le chef présumé de l’organisation ainsi que plusieurs personnes faisant l’objet d’enquêtes, dans d’autres pays, en lien avec des matchs truqués.

Ces arrestations ont eu lieu dans le cadre d’une opération conjointe menée par le Service de la police judiciaire singapourienne et leCorrupt Practices Investigation Bureau(Bureau d’enquête sur les pratiques relevant de la corruption), avec l’aide du Service de renseignement de police. En mars de cette année, sous l’égide de la Cellule spéciale INTERPOL sur les matchs truqués, des policiers des deux services précédemment cités ont rencontré des enquêteurs venus de toute l’Europe au siège du Secrétariat général d’INTERPOL, afin d’examiner des éléments de preuve concernant des matchs qui auraient été truqués par une organisation criminelle transnationale opérant à partir de Singapour.

« Les autorités singapouriennes ont pris des mesures importantes afin de démanteler une organisation internationale de trucage de matchs en arrêtant les principaux suspects dans cette affaire, dont le cerveau présumé de ce réseau ; personne ne peut douter de la ferme volonté de Singapour de lutter contre les matchs truqués », a déclaré le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble.

« Au nom d’INTERPOL, je tiens à féliciter les autorités singapouriennes d’avoir mené leur propre enquête criminelle et fait la preuve de leur capacité et de leur détermination à lutter contre le problème des matchs truqués aux niveaux national et international. Singapour a traduit en actes son engagement à collaborer avec INTERPOL et ses pays membres dans cette lutte mondiale essentielle, en procédant à ces arrestations. »

Le Secrétaire Général Noble a ajouté : « Les autorités singapouriennes ont prouvé que de bons résultats peuvent être obtenus grâce à une étroite coopération policière internationale via INTERPOL et ses pays membres ».

« Je suis convaincu que Singapour continuera à mener des enquêtes approfondies et à engager des poursuites, ainsi qu’à transmettre à INTERPOL les éléments de preuve obtenus afin que l’Organisation puisse venir en aide aux pays lorsque leur législation le permet », a conclu le chef d’INTERPOL.

Dans une déclaration commune annonçant les arrestations, les autorités singapouriennes ont salué l’assistance apportée par la Cellule spéciale INTERPOL sur les matchs truqués et insisté sur leur volonté de continuer à collaborer avec cette Cellule et la communauté mondiale et de traduire en justice les individus se livrant au trucage de matchs.

Cinq des individus arrêtés, dont le chef présumé, sont actuellement détenus dans l’attente d’un complément d’enquête, les neuf autres devant être libérés sous caution. Toute demande d’information complémentaire sur ces arrestations devra être adressée aux autorités singapouriennes.