All news
|
Print
17 juin 2013 - Media release

Le chef de la police de Monaco en déplacement à INTERPOL avant une Assemblée générale qui fera date

Le chef d’INTERPOL salue l’attachement de la Principauté à la coopération policière internationale


LYON (France) – Lors de sa visite au siège du Secrétariat général de l’organisation mondiale de police, à Lyon, le Directeur de la Sûreté publique et Chef du Bureau central national (B.C.N.) de Monaco, M. Régis Asso, a été informé des derniers succès remportés par les services chargés de l’application de la loi avec la participation de la Principauté.

Au cours de son entretien avec le Directeur, M. Asso, et le Directeur adjoint, M. Richard Marangoni, le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, a mis en avant le projet Millenium d’INTERPOL, le citant comme un domaine dans lequel Monaco a largement contribué au succès  de la coopération policière internationale.

Le projet Millenium cible les organisations criminelles transnationales eurasiatiques qui se livrent, entre autres, au trafic de drogue, au trafic de migrants, au blanchiment de fonds et à l’extorsion dans le monde entier. La police de Monaco a demandé à INTERPOL, dans le cadre d’une affaire récente, de publier des notices bleues à l’encontre de deux Russes à la suite d’un vol à main armée dans une bijouterie de Monte-Carlo. Grâce au réseau du projet Millenium, les deux hommes ont été formellement identifiés et des liens ont pu être établis entre eux et d’autres vols commis en Suisse.  

Parmi les derniers succès en date figurent également la découverte, à Paris, d’une statue volée dans une boutique de Monaco en mars dernier et l’arrestation de deux suspects quelques jours plus tard, grâce à la rapidité de la collaboration et de l’échange d’informations entre les B.C.N. de Monaco, Paris et Bruxelles.

Monaco a par ailleurs joué un rôle clé dans le projet Pink Panthers d’INTERPOL. Ce projet centralise les informations concernant des centaines de suspects internationaux de vols de bijoux liés à plus de 300 braquages perpétrés dans 35 pays, le montant total des vols étant estimé à plus de 330 millions d’euros et des centaines d’arrestations ayant déjà eu lieu dans de nombreux pays, dont Monaco.

« Ces affaires auxquelles Monaco a participé illustrent à merveille ce qui peut être accompli lorsque les polices du monde entier exploitent les outils et services mondiaux mis à disposition par INTERPOL pour échanger des informations essentielles et coopérer afin de traduire les criminels en justice », a déclaré M. Noble.

« Monaco doit être félicité pour sa volonté de renforcer la collaboration internationale des services chargés de l’application de la loi et d’œuvrer avec ses homologues aux quatre coins du globe et avec INTERPOL afin de rendre le monde plus sûr », a conclu le chef d’INTERPOL.

INTERPOL ayant son origine dans le Premier Congrès international de Police judiciaire, qui s’est tenu à Monaco en 1914, la Principauté va accueillir l’Assemblée générale d’INTERPOL en 2014 afin de commémorer ce siècle de coopération policière internationale.

« Notre visite est une excellente occasion de jeter les bases d’une étroite collaboration pour l’organisation de l’Assemblée générale d’INTERPOL en novembre 2014 à Monaco, et souligne le solide partenariat établi de longue date entre la Police nationale de Monaco et l’Organisation », a déclaré M. Asso.

Outre l’Assemblée générale à Monaco, plusieurs manifestations sont en préparation afin de célébrer cet anniversaire tout au long de l’année à venir.