All news
|
Print
17 juillet 2013

Les chefs d’Europol et d’INTERPOL font le point sur les tendances de l’action policière internationale

La Haye (Pays-Bas) – Lors d’un de leurs rendez-vous réguliers, M. Rob Wainwright, le Directeur d’Europol, et M. Ronald K. Noble, le Secrétaire Général d’INTERPOL, ont fait le point sur la coopération entre leurs deux organisations et examiné les menaces criminelles contre lesquelles elles luttent actuellement.

L’un des principaux thèmes abordés a été la cybercriminalité, les deux responsables examinant les progrès accomplis dans la mise en place du Centre européen de lutte contre la cybercriminalité d’Europol (EC3) et du Complexe mondial INTERPOL pour l’innovation (CMII). Avec ces projets majeurs, dont ils ont assuré que le fonctionnement serait complémentaire, les deux organisations répondent à la menace croissante de la cybercriminalité.

Faisant le point sur la coopération opérationnelle récente, Rob Wainwright a félicité M. Noble pour l’Opération Lionfish, cette opération de lutte contre le trafic de stupéfiants récemment menée par INTERPOL dans les Caraïbes avec le soutien d’Europol. Près de 30 tonnes de cocaïne, d’héroïne et de marijuana d’une valeur estimée à 822 millions de dollars ont été saisies au cours de cette opération à laquelle participaient 34 pays et territoires.

Se tournant vers l’avenir, ils ont convenu d’élaborer un nouveau plan d’action conjoint engageant les deux organisations à collaborer, en particulier autour des priorités de l’Union européenne définies dans le rapport d’Europol sur l’évaluation de la menace de la grande criminalité (Serious and Organised Crime Threat Assessment). Le plan d’action conjoint annuel regroupe l’ensemble des activités et objectifs communs des deux organisations, notamment :

  • Améliorer la qualité et la disponibilité des données, y compris l’interopérabilité entre les systèmes de bases de données respectifs ;
  • Adopter une vision transversale embrassant tous les domaines de criminalité ;
  • Fournir un soutien opérationnel et une expertise coordonnés ;
  • Veiller au renforcement des capacités administratives pour atteindre les objectifs opérationnels.

En septembre 2013, la première Conférence Europol-INTERPOL sur la cybercriminalité se tiendra à l’EC3 à La Haye. Cette initiative conjointe novatrice aura lieu chaque année et sera organisée à tour de rôle par l’EC3 et par INTERPOL.

« La coopération entre INTERPOL et Europol est une composante essentielle de nos efforts individuels et conjoints pour aider nos pays membres à lutter contre toutes les formes de criminalité aux quatre coins de la planète. Nous continuerons à recenser les domaines dans lesquels nous pouvons collaborer encore plus efficacement et poursuivre notre action en nous appuyant sur les succès déjà obtenus ensemble », a déclaré le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble.

« La coopération entre Europol et INTERPOL n’a jamais été aussi bonne, chaque organisation utilisant ses moyens spécifiques pour offrir des services complémentaires à la communauté des services chargés de l’application de la loi, en Europe et au-delà. Cela a été démontré récemment par la mise en œuvre d’opérations internationales importantes et la création de centres majeurs de lutte contre la cybercriminalité par Europol et INTERPOL. Devant la mondialisation de la criminalité, Europol et INTERPOL s’engagent solidairement à veiller à ce que le monde apporte une réponse forte », a déclaré le Directeur d’Europol, M. Rob Wainwright.