All news
|
Print
05 avril 2013

Le Maroc accueille le premier séminaire d’INTERPOL sur le trafic de marchandises illicites pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord

MARRAKECH (Maroc) – De hauts responsables de la police et des services chargés de l’application de la loi se sont réunis cette semaine lors du premier séminaire régional de renforcement des capacités et de formation en matière de lutte contre le trafic de marchandises illicites dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord.

Co-organisé par la Sous-direction du Trafic de marchandises illicites d’INTERPOL et la Direction générale de la sûreté nationale du Maroc, ce séminaire a rassemblé trois jours durant (du 2 au 4 avril) environ 75 policiers, douaniers et procureurs venus de 15 pays de toute la région : d’Algérie, d’Arabie saoudite, des Comores, d’Égypte, des Émirats arabes unis, d’Iraq, de Jordanie, du Koweït, du Liban, de la Mauritanie, du Maroc, d’Oman, du Soudan, de Tunisie et du Yémen.

Les participants ont débattu des défis liés au commerce illicite et aux réseaux criminels qui s’y livrent, et de l’élaboration de solutions visant à renforcer davantage la coopération régionale et internationale et à apporter une réponse plus efficace à l’échelle mondiale. La formation a également porté sur le rôle des autorités judiciaires dans les solutions de répression du commerce illicite.

Soulignant que les participants ont apporté des perspectives différentes et fait part d’aspects nouveaux en matière de contrefaçon et de trafic de produits illicites, le Directeur de la police judiciaire marocaine, M. Abdelmajid Chadili, a déclaré : « La police judiciaire marocaine salue et soutient les initiatives d’INTERPOL pour lutter contre le trafic de marchandises illicites et ce séminaire illustre ce qui peut être fait pour coordonner l’action dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord et obtenir de bons résultats ».

« La police judiciaire marocaine poursuivra sa collaboration avec INTERPOL et la communauté policière internationale afin de s’attaquer aux activités criminelles liées à la fabrication et au trafic de marchandises illicites au Maroc et au-delà », a conclu M. Chadili.

Ce séminaire portait notamment sur les stratégies de lutte, les partenariats avec le secteur privé, la protection des marques au niveau mondial, l’essor du commerce illicite en ligne, les moyens d’améliorer la coopération, les mécanismes juridiques efficaces, les initiatives et les opérations couronnées de succès, ainsi que les conséquences plus larges du commerce illicite.

Bénéficiant du soutien de la police judiciaire marocaine et de la participation de spécialistes des politiques relatives aux atteintes à la propriété intellectuelle et au commerce illicite venus d’Europe, de Doubaï, de Jordanie, d’Arabie saoudite et des États-Unis, ce séminaire a été organisé dans le cadre de l’initiative de lutte contre le trafic de marchandises illicites lancée par INTERPOL, laquelle vise à identifier et à démanteler les réseaux criminels organisés responsables de la fabrication et de la distribution de produits illicites.

« La région Moyen-Orient et Afrique du Nord est très importante pour l’action d’INTERPOL contre le trafic de marchandises illicites au niveau mondial et nous sommes dès lors très heureux d’avoir organisé ce premier séminaire d’INTERPOL pour la région au Maroc. Nous devons être présents pour soutenir les autorités dans leur lutte contre le commerce illicite », a déclaré M. Roberto Manriquez, Sous-directeur par intérim de la Sous-direction du Trafic de marchandises illicites d’INTERPOL.

L’étroite collaboration entre les services chargés de l’application de la loi et le secteur privé est l’une des clés de la lutte contre le commerce illicite. Des représentants de secteurs particulièrement touchés par ce phénomène – tels que les technologies, les industries du textile et de la chaussure, du cinéma et des enregistrements vidéo, du tabac et des produits de soins pour la peau – participent à ce séminaire afin de partager leur expérience.

Roberto Manriquez, Acting Assistant Director