All news
|
Print
09 novembre 2012 - Media release

Le Pape reçoit les chefs de police du monde entier et salue les efforts déployés par INTERPOL pour lutter contre la criminalité

CITÉ DU VATICAN – L’État de la Cité du Vatican a accueilli des hauts responsables de police du monde entier à l’occasion de l’audience accordée par le Pape Benoît XVI aux délégués et membres du personnel d’INTERPOL participant à la 81ème Assemblée générale de l’Organisation, à Rome.

Les visiteurs ont été reçus en audience spéciale par le Pape en sa qualité de chef d’État de l’une des nations indépendantes les plus petites au monde.

La réception, à caractère laïque, comptait dans son assistance les ministres de l’Intérieur et de la Justice de quelques-uns des 190 pays membres d’INTERPOL qui, au début de la semaine, avaient approuvé une Déclaration commune reconnaissant la nécessité de définir des stratégies viables pour répondre efficacement aux évolutions de la violence criminelle contemporaine par un partage accru des renseignements et une plus large utilisation des outils et services internationaux de police.

Le Pape Benoît XVI a déclaré à l’assistance que toute forme de violence est inacceptable et a salué le travail des fonctionnaires chargés de l’application de la loi du monde entier.

« À cet égard, la fonction d’INTERPOL, organisation que l’on peut qualifier de bastion de la sécurité internationale, occupe une place importante dans la poursuite du bien commun car une société juste a besoin d’ordre et de respect du droit pour être en mesure d’instaurer une coexistence pacifique et sereine en son sein ».

Le Pape a indiqué : « Le Saint-Siège encourage tous ceux qui œuvrent à combattre les fléaux de la violence et du crime, alors que notre monde se transforme de plus en plus en village planétaire ».

« Il est donc nécessaire de protéger les individus et les communautés en manifestant une détermination sans cesse renouvelée et en utilisant les moyens appropriés », a ajouté Benoît XVI.

S’exprimant au nom des 190 pays membres de l’organisation internationale de police, le Secrétaire Général d’INTERPOL, Ronald K. Noble, a déclaré : « Les membres de la famille INTERPOL parlent des langues différentes, portent des uniformes différents, sont de religions différentes et de couleurs différentes, mais nous demeurons étroitement unis les uns aux autres par notre engagement commun à respecter et à défendre la dignité de la personne, ses droits fondamentaux ainsi que l’état de droit. »

« Les policiers sont extrêmement fiers de ce qu’ils font parce qu’ils savent que leur action influe sur le cours des choses, faisant la différence entre la sécurité et le danger, l’ordre et le chaos, l’espoir et le désespoir, la santé et le bonheur d’un côté et la douleur et la souffrance de l’autre », a conclu le chef d’INTERPOL.

La 81ème Assemblée générale d’INTERPOL, qui s’est tenue du 5 au 8 novembre, a débuté par une Réunion ministérielle. Se déroulant en présence de plus d’un millier de délégués de 171 pays membres, elle avait pour thème « La police face aux défis de la violence criminelle contemporaine ».

L’État de la Cité du Vatican est devenu le 187ème pays membre d’INTERPOL en octobre 2008, lors de la 77ème Assemblée générale, organisée à Saint-Pétersbourg.

Remarks by INTERPOL’s Secretary General at a special audience with Pope Benedict XVI

Address by Annamaria Cancellieri at a special audience with Pope Benedict XVI