All news
|
Print
02 août 2012 - Media release

La Bulgarie demande aux pays membres d’INTERPOL de publier une photo de l’auteur présumé d’un attentat à la bombe terroriste contre un car

INTERPOL lance un appel à témoins pour aider à identifier l’homme soupçonné d’être responsable de l’attentat meurtrier


LYON (France) – La Bulgarie a demandé à tous les pays membres d’INTERPOL de diffuser une photo produite par ordinateur de l’auteur présumé d’un attentat à la bombe terroriste commis à l’extérieur de l’aéroport de Burgas (Bulgarie) contre un car de tourisme israélien, dans le but d’identifier l’individu.

Les restes de l’homme retrouvés sur le lieu de l’attentat sanglant du 18 juillet, au cours duquel cinq israéliens et le chauffeur du car, de nationalité bulgare, ont été tués, et 30 autres personnes blessées, ont permis de reconstituer son apparence possible, pour les besoins de l’appel à témoins lancé en vue de l’identifier.

À la demande de la police bulgare, INTERPOL a diffusé une notice noire – qui sert à recueillir des informations sur des corps non identifiés – à l'ensemble de ses 190 pays membres, dans ses quatre langues officielles (l’anglais, l’arabe, l’espagnol et le français). Il publie maintenant également la photo du visage reconstitué de l’auteur présumé de l’attentat, afin que le public puisse l’aider à l’identifier.

Le Ministre de l’Intérieur bulgare, Tsvetan Tsvetanov, a déclaré que l’aide d’INTERPOL pour diffuser la photo produite par ordinateur auprès des services chargés de l’application de la loi et du public était une suite logique, l’étape suivante de l’enquête.

« La police bulgare continue à travailler sans relâche pour élucider cette terrible affaire et, dans le cadre de nos actions en cours avec INTERPOL et les services chargés de l’application de la loi du monde entier, nous publions maintenant cette photo produite par ordinateur et sollicitons l’aide du public pour obtenir toute information qui nous aidera à identifier ce terroriste présumé », a indiqué le Ministre Tsventanov.

« La décision de la Bulgarie de demander à tous les pays membres d’INTERPOL de diffuser cette photo produite par ordinateur démontre que le pays continue à faire tout ce qui est en son pouvoir pour identifier l’individu responsable de cet attentat meurtrier », a déclaré le Secrétaire Général d’INTERPOL, Ronald K. Noble.

« INTERPOL et tous ses pays membres continueront d'apporter leur soutien plein et entier à la police bulgare en publiant des notices, en effectuant des vérifications dans les bases de données mondiales de l’Organisation et en s’assurant que toutes les demandes d’informations en lien avec cette enquête reçoivent un traitement prioritaire », a ajouté le chef d’INTERPOL.

Immédiatement après l’attentat à la bombe meurtrier, INTERPOL a déployé en Bulgarie, depuis le siège de son Secrétariat général, à Lyon, une Cellule de crise (IRT) composée d’officiers du service Sûreté publique et terrorisme, d’autres spécialistes et de personnel de soutien technique aux enquêtes.

Toute personne en possession d’informations sur l’identité de cet individu est priée de contacter la police de son pays, les autorités bulgares ou le Centre de commandement et de coordination d’INTERPOL, au siège du Secrétariat général, à Lyon (France).