All news
|
Print
11 mai 2012 - Media release

INTERPOL met à jour l’alerte mondiale concernant Madeleine McCann

Il s’agit de montrer à quoi ressemblerait aujourd’hui l’enfant britannique portée disparue


LYON (France) – INTERPOL a diffusé une mise à jour de l’alerte mondiale publiée en rapport avec la disparition de Madeleine McCann dans une station balnéaire du Portugal, le 3 mai 2007, comportant une image de la fillette, vieillie par ordinateur, telle qu’elle pourrait être aujourd’hui.

Les enquêteurs de la Police métropolitaine de Londres chargés de reprendre l’enquête sur la disparition de Madeleine McCann, alors âgée de trois ans, ont publié la photo de la fillette disparue, vieillie par ordinateur, peu avant son neuvième anniversaire, le 12 mai 2012.

Une notice jaune INTERPOL concernant Madeleine McCann avait été diffusée aux pays membres de l’Organisation après la disparition de l’enfant dans un appartement à Praia da Luz, dans l’ouest de l’Algarve.

La notice avait été publiée à la demande des autorités portugaises, qui dirigeaient l’enquête sur la disparition de la fillette. Les 190 pays membres d’INTERPOL ont reçu cette mise à jour ainsi que la photographie de l’enfant vieillie par ordinateur afin de faciliter son identification. Les notices jaunes d’INTERPOL sont diffusées afin d’aider à retrouver des personnes disparues, en particulier des mineurs, ou à identifier des personnes dans l’incapacité de s’identifier elles-mêmes.

Il est demandé à toute personne ayant des informations concernant cette affaire de se mettre en rapport avec la police locale ou les autorités portugaises.