All news
|
Print
13 janvier 2012 - Media release

La visite à INTERPOL de l’Inspecteur général de la police roumaine souligne le rôle de la coopération internationale en matière d’application de la loi

LYON (France) – Le renforcement de la coopération internationale en matière de lutte contre la criminalité organisée transnationale a été au centre de l’entrevue qui a eu lieu aujourd’hui entre l’Inspecteur général de la police roumaine, M. Liviu Popa, et le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, au siège du Secrétariat général de l’organisme mondial de police.

Les initiatives policières de lutte contre des formes de criminalité transfrontalière telles que le trafic d’êtres humains, l’immigration clandestine, le trafic de stupéfiants et les escroqueries financières, ainsi que la coopération en matière d’identification et de localisation des malfaiteurs en fuite au niveau international, ont été au centre des discussions lors de la visite de M. Popa, qui a également été l’occasion de faire le point sur les outils et services mondiaux qu’INTERPOL fournit à ses 190 pays membres.

« La coopération avec INTERPOL est une priorité pour la police roumaine. Mon entrevue avec le Secrétaire Général Noble a constitué une importante occasion de réaffirmer la nécessité de la coopération internationale avec INTERPOL, et de déterminer les domaines dans lesquels nous pouvons encore resserrer nos liens de collaboration, dans l’intérêt des citoyens et de la police de Roumanie mais aussi par-delà ses frontières », a déclaré l’Inspecteur général de la police roumaine, M. Liviu Popa.

Dans la zone Schengen, la Roumanie est le troisième utilisateur de la base de données d’INTERPOL sur les documents de voyage volés ou perdus, qui contient 31,3 millions d’enregistrements transmis par 161 pays membres. Le Secrétaire Général Noble a félicité M. Popa pour la collaboration « exemplaire et active » de la Roumanie avec INTERPOL et la communauté mondiale des services chargés de l’application de la loi.

Lors de l’entrevue, M. Noble a également salué le rôle joué par la Roumanie dans la récente arrestation en Espagne d’un Roumain recherché au niveau international. L’étroite collaboration entre les Bureaux centraux nationaux INTERPOL de la Roumanie et de l’Espagne et le service de Soutien aux enquêtes sur les malfaiteurs en fuite (FIS) au siège du Secrétariat général de l’Organisation a permis l’arrestation en Espagne, en octobre 2011, de Ioan Clamparu, un suspect roumain qui faisait l’objet d’une notice rouge.

L’homme en question avait fui sa Roumanie natale huit ans auparavant, lorsqu’il avait été condamné à 13 ans de prison pour trafic d’êtres humains et de stupéfiants. Clamparu figurait sur la liste des 450 fugitifs internationaux ciblés par l’opération INFRA-RED menée par INTERPOL en juillet 2010 en vue de localiser des individus reconnus coupables d’infractions graves.

« La décision de la Roumanie de communiquer à la communauté policière internationale des informations sur sa propre enquête, et la coordination entre les Bureaux centraux nationaux INTERPOL de Bucarest et Madrid et le service chargé des malfaiteurs en fuite de l’Organisation à Lyon, ont été essentielles dans cette affaire », a indiqué M. Noble.

« La collaboration policière internationale entre INTERPOL et la Roumanie est donc cruciale pour la région et au-delà. Une démarche globale concertée en matière de sécurité, dans le cadre de laquelle les pays échangent des renseignements et tirent pleinement parti des outils de police mondiaux mis à disposition par INTERPOL, est aujourd’hui capitale pour assurer une protection efficace des citoyens, non seulement en Roumanie mais dans toute la région et le reste du monde », a ajouté le Secrétaire Général Noble.

Lors de la visite de M. Popa, l’entretien a également porté sur l’état d’avancement du Complexe mondial INTERPOL pour l’innovation, qui doit ouvrir ses portes à Singapour début 2014. M. Popa était accompagné de Mme Lacramioara Petrescu, Chef du B.C.N. de Bucarest et Directeur de la police, et de M. Mihai Lucian Friptu, Commissaire de police et Directeur du Centre de coopération policière internationale (Roumanie).