All news
|
Print
21 mai 2012

INTERPOL appelle à la vigilance face au pillage de mosaïques anciennes en Syrie

Le conflit armé en cours en Syrie menace de plus en plus une part importante du patrimoine culturel de l’humanité. Les vestiges romains, les sites archéologiques, les édifices historiques et les lieux de culte sont particulièrement exposés à la destruction, à la dégradation, au vol et au pillage en cette période de troubles.

Le Secrétariat général d'INTERPOL s’associe dès lors à l’alerte lancée par l’UNESCO concernant la menace imminente qui pèse sur le patrimoine culturel syrien, et renforce sa coopération avec les autres organisations internationales partenaires afin qu’une réponse coordonnée soit apportée à cette menace.

INTERPOL appelle ses 190 pays membres à redoubler d’attention face au risque de trafic illicite de biens culturels syriens vers les pays voisins. Les autorités nationales concernées, notamment la police des frontières et les douanes, sont invitées à en tenir compte lorsqu’ils procèdent à l’évaluation des risques dans le cadre de leurs opérations de contrôle des importations.

À cet égard, le Secrétariat général d’INTERPOL introduira dorénavant les informations pertinentes dans sa base de données sur les œuvres d’art volées dans les meilleurs délais afin de faciliter le repérage et la récupération des objets syriens volés.

Le Bureau central national INTERPOL à Damas vous invite à participer aux recherches entreprises afin de retrouver plusieurs mosaïques volées sur les vestiges d’Afamya dans la ville de Hama.

Toute information utile à ce sujet peut être envoyée directement au Secrétariat général d’INTERPOL.