All news
|
Print
02 mars 2012

La criminalité liée aux biens culturels au centre d’une réunion internationale d’experts à INTERPOL

LYON (France) – Vingt délégués de six pays membres et d’organisations internationales (UNESCO, ICOM, UNIDROIT, OMD) se sont rencontrés au Secrétariat général d’INTERPOL à l’occasion de la réunion annuelle du Groupe d’experts sur les biens culturels volés.

Au cours de cette réunion de deux jours (28 et 29 février), les délégués ont insisté sur la nécessité de renforcer la coopération entre les autorités et les institutions nationales et internationales, de sensibiliser aux questions liées aux biens culturels volés, de proposer des formations spécialisées et d’accroître les échanges d’informations avec INTERPOL aux fins de l’enregistrement et de l’analyse des données. Les délégués ont également souligné que l’utilisation accrue de la base de données d’INTERPOL sur les œuvres d’art volées pour effectuer des vérifications, ainsi que les actions visant à mieux faire connaître cet outil essentiel, constituent un grand pas en avant.

À la fin de la réunion, les experts ont encouragé l’initiative d’INTERPOL visant à combattre le trafic d’œuvres d’art volées ainsi que l’étroite coopération du Secrétariat général avec l’unité spéciale des carabiniers italiens chargée de la protection du patrimoine culturel en vue de la mise en œuvre du projet PSYCHE, qui vise à moderniser la base de données d’INTERPOL sur les œuvres d’art volées.