All news
|
Print
12 juillet 2011 - Media release

Le renforcement de la coopération policière au cœur des discussions lors de la toute première visite en Équateur d'un Secrétaire Général d'INTERPOL

QUITO (Équateur) – Le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, a rencontré de hauts responsables de la police et du gouvernement équatoriens lors de la toute première visite officielle en Équateur d’un chef de l’organisation mondiale de police.

Au cours de sa mission, M. Noble a salué le travail accompli par le Bureau central national (B.C.N.) de Quito, qui constitue le lien essentiel permettant à la police nationale équatorienne d’avoir accès aux outils mondiaux d’INTERPOL afin de lutter contre la criminalité transnationale, et aux fonctionnaires des services nationaux chargés de l’application de la loi de bénéficier des formations offertes par la plus importante organisation de police au monde.

Le chef d’INTERPOL a reconnu le B.C.N. de Quito et la police nationale équatorienne comme des acteurs majeurs, au niveau mondial, en matière d’arrestation de malfaiteurs en fuite, soulignant leur importante contribution cette année à l’Opération Infra-SA (pour International Fugitive Round-up and Arrest – South America) d’INTERPOL.

« À de nombreuses reprises, l’Équateur a fait la preuve de son engagement en faveur de l’action policière régionale et mondiale, comme l’illustre son rôle dans l’Opération Infra-SA, qui s’est soldée par l’arrestation, au quatre coins du globe, de plusieurs dangereux criminels recherchés au niveau international, qui ont été mis hors d’état de nuire afin de protéger le public », a déclaré M. Noble.

Au cours de sa mission, M. Noble s’est entretenu avec le Ministre chargé de la Coordination pour la sécurité nationale, M. Homero Arellano Lascano, le Ministre de l’Intérieur, M. José Serrano, le Commandant général Patricio Franco Lopez ainsi qu’avec d’autres hauts représentants gouvernementaux afin de recenser les domaines dans lesquels la collaboration et la coopération entre INTERPOL et l’Équateur en matière de lutte contre la criminalité organisée pourrait être renforcée.

MM. Arellano Lascano et Serrano ont proposé de mettre à la disposition d’INTERPOL et des policiers des pays de la région un centre de formation et de renforcement des capacités à la pointe de la technologie, dans le cadre de l’initiative pour le millénaire menée par l’Équateur en matière d’éducation. M. Noble a convenu que la police équatorienne et celles des pays de la région pourraient tirer profit de l’organisation par INTERPOL de stages de perfectionnement dans le cadre de cette initiative.

Cette mission en Équateur est la première d’une tournée effectuée dans les Amériques par le Secrétaire Général, qui se rendra également pour la première fois au Guatemala, au Honduras et au Belize afin de rencontrer de hauts responsables de police et de gouvernements.