All news
|
Print
09 mai 2011 - Media release

La FIFA apporte une contribution historique à INTERPOL dans la lutte à long terme contre les matchs truqués

ZURICH (Suisse) - Les efforts déployés dans le monde en vue de prévenir la corruption dans le football ont aujourd’hui pris une toute nouvelle dimension avec l’annonce selon laquelle l’instance dirigeante du football mondial, la FIFA, s’apprête à faire don à INTERPOL de la somme la plus importante qu’il ait jamais reçue d’une institution privée, afin qu’il puisse mettre sur pied un programme inédit d’une durée de 10 ans et d’un montant de 20 millions d’EUR, dans le cadre d’un centre de formation FIFA dédié à la lutte anticorruption au sein du Complexe mondial INTERPOL (CMI) à Singapour.

L’annonce a été faite par le Président de la FIFA, Joseph S. Blatter, et le Secrétaire Général d’INTERPOL, Ronald K. Noble, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue au siège de la FIFA, à Zurich. Selon les termes de l’accord, INTERPOL recevra 4 millions d’EUR chacune des deux premières années, puis 1,5 million d’EUR par an les huit années suivantes.

La première initiative d’INTERPOL bénéficiant d’un financement d’une aussi longue durée ciblera les paris illégaux et irréguliers ainsi que les matchs truqués, dont l’ampleur a été soulignée par de récentes accusations de trucage et l’implication de filières asiatiques de jeux clandestins dans le trucage des matchs au niveau planétaire. Le réseau mondial INTERPOL de professionnels de l’application de la loi a estimé pour sa part que les paris illégaux en matière de football représentent  jusqu’à plusieurs centaines de milliards d’USD sur le seul continent asiatique.

À cet égard, l’initiative permettra la mise en place de programmes de formation, d’éducation et de prévention de pointe afin de protéger le sport, les joueurs et les supporters contre la fraude et la corruption.

« Le trucage des matchs est l’un des plus grands dangers auquel est confronté le monde du sport, et nous sommes déterminés à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour contrecarrer cette menace », a déclaré le Président Blatter. « Dans la lutte contre les paris illégaux et le trucage des matchs, les mesures préventives, et la protection des joueurs et de l’intégrité du football sont de la plus haute importance. Pour y arriver, il est indispensable de travailler main dans la main avec les autorités et INTERPOL, et c’est pour cette raison que nous sommes très heureux d’annoncer cette contribution qui renforcera notre coopération », a-t-il ajouté.

Au cours de la conférence de presse, la FIFA a également annoncé la création d’une Task Force interne pour enquêter sur l’intégrité des paris, qui comprendra des membres des services juridiques et du département de la sécurité de la FIFA, ainsi que de Early Warning System GmbH.

« Les matchs truqués ébranlent les valeurs fondamentales de notre sport que sont le fair-play, le respect et la discipline. C’est pourquoi la FIFA emploie une politique de tolérance zéro contre toute violation de ces valeurs », a conclu le Président de la FIFA. 

Le Secrétaire Général d’INTERPOL, Ronald K. Noble, a salué la détermination de la FIFA et du Président Blatter à faire en sorte que rien ne vienne entacher le sport le plus populaire et le plus influent au niveau mondial. « En finançant un programme à long terme de formation à la prévention de la corruption, qui sera conçu et mis en œuvre par INTERPOL – la plus grande institution internationale de police au monde, comptant 188 pays membres – afin de contrecarrer les tentatives de la criminalité organisée transnationale visant à corrompre le sport ainsi que les joueurs, les officiels et les administrateurs qui le font vivre, la FIFA a franchi une étape importante en vue de préserver l’intégrité du football dans le monde entier », a indiqué le Secrétaire Général d’INTERPOL.

« À l’heure où INTERPOL et la FIFA regardent vers l’avenir, accueillir cette initiative anticorruption au sein du Complexe mondial INTERPOL qui va bientôt voir le jour à Singapour, tout en mettant en œuvre les programmes de formation à partir des Bureaux régionaux et autres bureaux de l’Organisation, sur toute la surface du globe, aidera INTERPOL et la FIFA à atteindre leur but commun : préserver le sport le plus populaire dans le monde des influences corruptrices de la criminalité organisée transnationale », a ajouté M. Noble.

« Les réseaux qui sont à l’origine des paris illégaux et des matchs truqués ont démontré qu’ils opéraient dans le monde entier dans le but de saper, d’un continent à l’autre, les fondements mêmes du football en corrompant administrateurs, officiels et joueurs, d’où la nécessité d’une  réponse à l’échelle mondiale », a déclaré le Secrétaire Général Noble.

Approuvant cette initiative, Leonard McCarthy, le Vice-président de l’intégrité institutionnelle à la Banque mondiale, a pour sa part déclaré : « La corruption devrait toujours être hors jeu. Les initiatives de moralisation sont le but en or contre la corruption dont nous avons grand besoin, et elles sont importantes pour que le football reste digne de l’autre nom qu’on lui a donné : le beau sport ».

Le Secrétaire Général Noble a brièvement expliqué la manière dont avaient été établis les liens entre les matchs truqués, les paris illégaux et la criminalité organisée au niveau international. Il a également évoqué comment les malfaiteurs appartenant au crime organisé exercent fréquemment des activités de prêt à usure et font usage de l’intimidation et de la violence pour recouvrer leur argent, contraignant les débiteurs désespérés devenus leurs victimes à se livrer au trafic de drogue et les membres de leur famille à se prostituer.

« L'accord conclu aujourd'hui entre INTERPOL et la FIFA offre donc une occasion unique de combattre la corruption à la fois sur le terrain et en dehors », a conclu le chef d'INTERPOL.

INTERPOL a coordonné plusieurs opérations couronnées de succès contre les paris illégaux en Asie, dont SOGA III, qui s'est déroulée pendant toute la durée de la Coupe du monde de la FIFA 2010 avec le concours des polices de toute la Chine (y compris Hong Kong et Macao), de la Malaisie, de Singapour et de Thaïlande. Plus de 5 000 personnes ont ainsi été arrêtées lors de perquisitions menées dans près de 800 établissements de jeux clandestins qui avaient brassé pour plus de 155 millions d’USD de paris.

Ce programme donnera naissance à une plateforme opérationnelle et de formation continue à l’intention de tous les acteurs – directs et indirects – du football international et national. Il permettra en outre de dispenser des formations et des conseils au niveau régional lors de tournois internationaux de football tels que la Coupe du monde de la FIFA et la Coupe du monde des clubs de la FIFA, ainsi que lors des différentes compétitions juniors (U-17 et U-20).

Compléments d’information :
Bureau de presse d’INTERPOL, Lyon (France) – Tél. : +33 4 72 44 70 00 – Fax : +33 4 72 44 71 52 – e-mail :  press@interpol.int
Département des médias de la FIFA : Tél. : +41-43/222 7272 – Fax: +41-43/222 7373 – e-mail:  media@fifa.org

FIFA-INTERPOL press conference (full video)