All news
|
Print
16 décembre 2011

L’application des sanctions prises à l’encontre d’Al-Qaïda et des Taliban fait l’objet d’une formation INTERPOL

BUENOS AIRES (Argentine) – Des professionnels de l’application de la loi d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud ont acquis de précieuses connaissances et compétences afin d’intensifier la lutte contre le terrorisme, lors d’un récent séminaire de formation sur le renforcement du statut des notices spéciales INTERPOL - Conseil de sécurité des Nations Unies.

La formation, d’une durée de deux semaines (28 novembre au 9 décembre), qui portait sur l’application des sanctions prises par le Conseil de sécurité des Nations Unies à l’encontre d’Al-Qaïda et des Taliban, s’est déroulée dans les locaux du Bureau régional d’INTERPOL à Buenos Aires. Elle a rassemblé plus de 20 policiers de neuf pays, désireux de connaître les arcanes du système des notices, lequel a pour but d’alerter les services chargés de l’application de la loi au sujet d’individus et d’entités faisant l’objet de sanctions – à savoir gel des avoirs, interdiction de voyager ou embargo sur les armes – prises par le Conseil de sécurité des Nations Unies à l’encontre d’Al-Qaïda et des Taliban.

Les participants ont acquis une bonne connaissance des outils mis à disposition par les Nations Unies et INTERPOL pour aider à lutter contre le terrorisme au niveau national et international.

Le séminaire s’adressait aux experts dans des domaines liés à l’application des sanctions qui, une fois de retour dans leur pays, sont devenus instructeurs afin de transmettre les connaissances acquises aux services locaux chargés de l’application de la loi, ainsi qu’aux policiers de première ligne qui ont ainsi bénéficié d’une formation pratique dispensée par des spécialistes du régime des sanctions, du système des notices spéciales INTERPOL - Nations Unies et des aspects juridiques de l’application des sanctions au niveau national et international.

Les pays ayant participé à ce séminaire sont l’Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, El Salvador, le Paraguay, le Pérou et l’Uruguay.