All news
|
Print
17 novembre 2011

La lutte contre la prolifération des contrefaçons en Afrique de l'Ouest au cœur d'une formation INTERPOL

OUAGADOUGOU (Burkina Faso) – La recherche de moyens permettant de mieux lutter contre le problème croissant des produits de contrefaçon en Afrique de l'Ouest était au cœur d'une formation régionale et d'une réunion opérationnelle organisées au Burkina Faso.

Ce séminaire de quatre jours (du 14 au 17 novembre 2011), qui s’est tenu dans le cadre du Programme INTERPOL sur les droits de propriété intellectuelle, a rassemblé 80 participants de la police, des douanes, du ministère public, des secteurs public et privé, d’instituts de la propriété intellectuelle et de l'Association pour la protection des consommateurs.

La palette des secteurs d’activité touchés par la contrefaçon étant large – cosmétiques, huile alimentaire, pesticides, pièces détachées automobiles, cigarettes, tissus, piles, etc. –, des spécialistes des secteurs public et privé ont partagé leurs connaissances avec les participants, soulignant l'ampleur du problème et la nécessité d'une réponse multisectorielle, en particulier pour protéger la santé et la sécurité de consommateurs sans méfiance.

Des délégués du Burkina Faso, du Bénin, de la Côte d'Ivoire, du Nigéria et du Togo ont participé à l’événement, dont l'ouverture officielle a été assurée par M. Palguim Sambaré, Conseiller aux Affaires extérieures du ministère en charge de la Sécurité, représentant le Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, et qui s’est déroulée en présence de M. Paul Sondo, Directeur général de la Police nationale du Burkina Faso.

La présence de spécialistes de l’Office américain des brevets et des marques, du Département de la Justice des États-Unis et du Département de la Sécurité intérieure a conféré une dimension internationale à cet événement.