All news
|
Print
07 octobre 2011

Un suspect roumain faisant l’objet d’une notice rouge INTERPOL arrêté grâce à la coopération internationale

LYON (France) – Un ressortissant roumain faisant l’objet d’une notice rouge INTERPOL – ou avis de recherche international – a été arrêté en Espagne à la suite d’une étroite collaboration entre les Bureaux centraux nationaux de Roumanie et d’Espagne et le service de Soutien aux enquêtes sur les malfaiteurs en fuite (FIS) au siège du Secrétariat général d’INTERPOL, à Lyon (France).

Ioan Clamparu, âgé de 42 ans, s’est enfui il y a huit ans de Roumanie, où il a été condamné à 13 ans de prison pour trafic d’êtres humains et de stupéfiants.

Il figurait sur la liste des 450 fugitifs internationaux ciblés par l’Opération Infra-Red d’INTERPOL lancée en juillet 2010 afin de localiser des individus reconnus coupables d’infractions graves.

Des mandats d’arrêt européens avaient été délivrés à l’encontre de Ioan Clamparu en Roumanie et en Italie pour des faits de prostitution, de blanchiment de fonds et de trafic de stupéfiants, et il faisait l’objet de poursuites dans plusieurs affaires en cours en Espagne.

Cet individu est notamment accusé d’avoir forcé des jeunes femmes dans toute l’Europe à se prostituer, après leur avoir promis des emplois en tant que femmes de ménage ou serveuses.

« L’arrestation de Ioan Clamparu après des années de cavale témoigne du dévouement et de la ténacité des fonctionnaires chargés de l’application de la loi dans tous nos pays membres concernés, et particulièrement en Roumanie et en Espagne, qui ont fait en sorte que les victimes de ce malfaiteur et les crimes qu’il a commis ne tombent jamais dans l’oubli », a déclaré M. Stefano Carvelli, le Sous-directeur du service de Soutien aux enquêtes sur les malfaiteurs en fuite d’INTERPOL qui a piloté la collaboration internationale afin de coordonner la mise à jour des renseignements concernant l’affaire.

« La désignation de Ioan Clamparu comme l’une des cibles principales de l’Opération Infra-Red – le premier appel à témoins mondial lancé par INTERPOL en vue d’obtenir des informations sur des malfaiteurs en fuite – est l’une des nombreuses mesures importantes prises par les autorités roumaines afin de maintenir la pression sur cet individu recherché et d’utiliser toutes les ressources possibles en vue de sa localisation et de son arrestation », a ajouté M. Carvelli.

Une juridiction nationale espagnole a ordonné que Ioan Clamparu soit placé en détention à Madrid dans l’attente des audiences en vue de son extradition en Roumanie.

See Red notice


Notice - red

Ioan CLAMPARU