All news
|
Print
23 juin 2011

Formation INTERPOL sur le renforcement de la coopération interservices dans toute l’Afrique de l’Ouest aux fins de la lutte contre la contrefaçon

LAGOS (Nigéria) – Trouver des moyens d’améliorer la coopération entre les services chargés de l’application de la loi et le secteur privé au niveau régional, tel a été l’objet d’une formation organisée au Nigéria dans le cadre du Programme INTERPOL sur les droits de propriété intellectuelle.

Ce séminaire de trois jours (20 - 22 juin), qui a bénéficié du soutien de la Police nigériane et vu la participation de représentants du Bénin et du Burkina Faso, a rassemblé plus de 50 fonctionnaires de la police, des douanes, de la Commission contre les crimes économiques et financiers (EFCC), de l'Agence nationale pour l'administration et le contrôle des aliments et des médicaments (NAFDAC), et de la Commission des droits de propriété intellectuelle du Nigéria. Cette formation a notamment porté sur les méthodes permettant de repérer, de cibler et de démanteler les organisations criminelles transnationales se livrant à la fabrication et à la distribution de contrefaçons.

Outre la présence de spécialistes des atteintes à la propriété intellectuelle nigérians et étrangers (Département de la Justice, Département de la Sécurité intérieure et Service de contrôle de l'immigration et des douanes des États-Unis), des représentants du secteur privé ont également partagé leurs expériences et leurs connaissances spécialisées dans le cadre de cette formation.

Organisé avec le soutien de l’Office américain des brevets et des marques, ce séminaire de trois jours fait partie d’une série de formations coordonnées par INTERPOL dans le monde entier et vise à accélérer le renforcement de la coopération transfrontalière interservices aux fins de la lutte contre la contrefaçon et tous les types d’atteintes à la propriété intellectuelle.

More than 50 officers from police, customs and regulatory bodies from Benin, Burkina Faso and Nigeria took part in the three-day training.