All news
|
Print
20 mai 2011

La collaboration, thème central de la visite à INTERPOL d'une membre d'un Conseil d'État suisse

LYON (France) – Membre du Conseil d’État du canton de Genève, Mme Isabel Rochat a rencontré aujourd’hui le Secrétaire Général d’INTERPOL, M. Ronald K. Noble, afin de s’entretenir avec lui du rôle de la collaboration internationale en matière de sécurité nationale, régionale et internationale, et de la façon dont le réseau mondial INTERPOL de professionnels de l’application de la loi relie l’Europe à d’autres régions.

La sécurité faisant partie du domaine de compétence de Mme Rochat au Conseil d’État du canton de Genève, les activités d’INTERPOL en matière de sécurité publique et de lutte contre la criminalité organisée transnationale, le trafic d’êtres humains et les atteintes à l’environnement figuraient en bonne place à l’ordre du jour de sa visite au siège du Secrétariat général d’INTERPOL, où toute la gamme des outils et services mis à disposition par l’Organisation, notamment ses bases de données mondiales, lui a été présentée.

En 2005, la Suisse avait été le premier pays à être raccordé à un système FIND (Fixed Interpol Network Database) d’INTERPOL, qui permet aux agents de première ligne d’accéder directement à des outils INTERPOL clés tels que la base de données sur les documents de voyage volés ou perdus (SLTD). Par ailleurs, le pays participant au projet White Flow d’INTERPOL contre le trafic international de cocaïne et au projet Pink Panthers contre un gang international de voleurs de bijoux, le Secrétaire Générale Noble a salué la « solide tradition de collaboration de la Suisse avec INTERPOL, afin d’atteindre des objectifs de sécurité communs à tous les pays ».